facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Urgence climatique, le coût exorbitant de la procrastination

France, janvier 2019

Les conséquences d’un changement climatique à +3°C seraient considérables, c’est ce qui justifie la cible de 1,5°C. Et, même à +1,5°C, les conséquences seront lourdes et le coût d’adaptation, pour cette génération comme pour les futures, sera élevé: perte de rendement agricole, montée du niveau des océans, régions du monde invivables avec son cortège de migrants climatiques, effondrement d’écosystèmes et de biodiversité, événements climatiques extrêmes et érosion accélérée sont autant de phénomènes qui vont aller en s’amplifiant.
Comment remettre l’urgence climatique au cœur des discussions et décisions?

Source: The Conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories



Infolettres du SIDIIEF