facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Soins en cancérologie

La conciliation des traitements médicamenteux en cancérologie

France, mars 2019

Les objectifs de ce guide sont: accompagner les professionnels et les patients à la conciliation des traitements médicamenteux en cancérologie, en favorisant sa mise en œuvre et en facilitant son déploiement par la mise à disposition d’outils et des mises en situation éprouvés par les professionnels de santé tout en tenant compte des spécificités du parcours de soins du patient atteint de cancer.

Voir le guide: Haute Autorité de Santé
Source: Haute Autorité de Santé

Le besoin de chimiothérapie va augmenter de plus de 50% en 2040 dans le monde

France, 10 mai 2019

Entre 2018 et 2040, le nombre d’individus ayant besoin d’un premier cycle de chimiothérapie chaque année dans le monde va augmenter de 53%. Les pays en développement vont être les premiers concernés, en concentrant près des deux tiers de la demande. Pour les auteurs, ces chiffres doivent être pris en compte rapidement par les politiques de santé «afin d’assurer la sécurité des soins des patients actuels et futurs».

Source: Le quotidien du médecin

De l’espoir pour les cancers pédiatriques réfractaires

Québec, 29 avril 2019

La lutte aux cancers pédiatriques a tout d’abord réalisé des progrès fulgurants: le taux de survie, qui était d’à peine 5 ou 10% à la fin des années 1960, avait bondi à 80% au milieu des années 1990. Le programme de médecine de précision TRICEPS (un acronyme approximatif de thérapie ciblée en oncologie pédiatrique) a vu le jour en 2014. Le but du programme: brosser le portrait génétique des cellules cancéreuses afin de comprendre pourquoi la maladie résiste aux traitements et identifier la thérapie la plus efficace pour la combattre.

Voir l’article (en anglais): JAMA Network
Source: La Presse

Un bus pour promouvoir les soins oncologiques de support

France, 23 avril 2019

Jusqu’au 20 juin prochain, le minibus des soins de support en oncologie voyage dans toute la France à la rencontre des patients et de leurs proches dans plus de 60 établissements de santé. Ils s’engagent à sensibiliser les patients et leurs proches aux soins de support. Alors que ces soins jouent un rôle sur la durée de vie et la qualité de vie des patients en contrôlant les symptômes liés à la maladie ou à ses traitements, peu de patients en bénéficient. Malgré leur intérêt prouvé par des études, les soins oncologiques de support ne sont pas suffisamment connus et proposés aux patients.

Source: Espace infirmier

La fatigue liée au cancer n’est pas une fatalité

France, 2 janvier 2019

Une personne sur deux aura un cancer dans sa vie, transformant de facto l’autre moitié de la population en proche de malades. Nous serons donc tous touchés par cette maladie. Pendant longtemps, les patients n’ont eu, le plus souvent, que deux alternatives : vivre ou mourir. Néanmoins, depuis quelques années, grâce aux progrès de la recherche, une nouvelle perspective se dessine. De plus en plus fréquemment, le cancer est envisagé comme une maladie chronique, s’inscrivant dans la durée.

Source : The conversation

Ces chiens peuvent détecter les tumeurs cancéreuses

France, décembre 2018

Un chien formé à la détection peut identifier la présence du cancer simplement en reniflant des lingettes ayant été en contact avec la peau et la sueur.
Le projet KDOG entend mettre au point une méthode de dépistage facile, non coûteuse et non invasive. Les taux de réussite des chiens KDOG atteignent près de 100%.

Source : Institut Curie

Faut-il parler autrement du cancer ?

Québec, Canada, octobre 2018

Près d’une personne sur deux sera atteinte de cancer au cours de sa vie au Canada. La charge des mots pour décrire cette réalité difficile n’est pas neutre. Réduire les malades au statut de gagnants ou de perdants d’un « combat » intérieur qui se joue dans leurs corps a récemment enflammé les réseaux sociaux. Faut-il parler autrement du cancer ?

Source : Le Devoir

Lutte contre le cancer : une marche pour clore un mois de mobilisation au Tchad

Tchad, 28 octobre 2018

« Octobre rose » est une campagne mondiale pour sensibiliser à la lutte contre le cancer du sein. Au Tchad, durant un mois, les femmes et les jeunes filles ont été invitées à se présenter dans deux hôpitaux de la capitale pour se faire examiner de façon préventive.

Source : RFI

Infolettres du SIDIIEF