facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Soins à la personne âgée

Prévention des chutes dans le domaine des soins

Suisse, 21 janvier 2019

Selon le Bureau suisse de prévention des accidents, près de 87 000 personnes âgées en Suisse sont annuellement victimes de chutes aux conséquences graves : les blessures occasionnées par la chute nécessitent un traitement médical, exigent une hospitalisation, voire conduisent au décès. Au-delà des conséquences sanitaires et sociales individuelles pour les personnes concernées, les chutes des personnes âgées engendrent également des coûts élevés pour l’économie. Le projet vise à réduire le risque de chute des personnes âgées grâce à des spécialistes qui identifient les personnes à risque élevé de chute et les dirigent vers une prévention adaptée. Cette opportunité se présente notamment lors de la sortie de l’hôpital, au cabinet du médecin de famille ou à la pharmacie.

Source: Sécurité des patients Suisse

Pour des hôpitaux mieux adaptés aux personnes âgées

Canada, décembre 2018

Les Canadiens de plus de 65  ans utilisent plus de 40%  des services, une demande qui continue d’augmenter. Aujourd’hui, ces Canadiens espèrent rester chez eux  le plus longtemps possible. Si une hospitalisation est nécessaire, ils s’attendent à rentrer à la maison  rapidement et en toute sécurité. Pourtant, beaucoup passent des semaines voire des mois dans un lit d’hôpital, développant de nouveaux problèmes de santé et d’autres handicaps. Si les hôpitaux sont conçus pour que la personne prenne du mieux, pourquoi n’est-ce pas ce qui se produit la plupart du temps?

Source: Profession Santé

Vous souhaitez prendre moins de médicaments? Votre pharmacien peut vous aider

Canada, 12 novembre 2018

Une nouvelle étude canadienne relève le rôle central des pharmaciens dans la dé-prescription de médicaments à risque d’effets nuisibles chez les aînés. À la suite de l’intervention de leur pharmacien, de nombreux patients ont pu cesser leur prise de somnifères, d’anti-inflammatoires ou d’autres médicaments potentiellement dangereux.

Source : UdeM Nouvelles

L’utilisation des services de santé et la fragilité chez les aînés québécois victimes d’une fracture mineure

Québec, Canada, 29 octobre 2018

Ce document publié par l’Institut National de Santé Publique du Québec montre que chez les individus âgés de 65 ans et plus ayant subi une fracture mineure, 13,6 % étaient considérés fragiles tandis que 5,2 % étaient robustes. L’étude montre que les personnes âgées fragiles utilisent davantage les services de santé après avoir subi une fracture mineure.

Pour lire la publication (PDF)

Source : Institut national de santé publique