facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Soins à la personne âgée

Contrer la maltraitance envers les personnes aînées: des publications en soutien à la pratique des infirmières et des infirmiers

Québec, 5 juin 2019

Les infirmières et les infirmiers du Québec occupent une place prépondérante auprès des aînés. Depuis plusieurs années, l’OIIQ prend position dans les dossiers qui concernent les soins aux personnes âgées. Il tient à réitérer à nouveau à ses membres l’importance de favoriser la bientraitance et de lutter contre la maltraitance, dans un contexte de pratique collaborative avec tous les acteurs impliqués. Des outils de référence (3) sont également disponibles.

Source: OIIQ

Ottawa investit 50 millions pour la prévention de la démence

Canada, 17 juin 2019

Selon les statistiques fédérales, une forme de démence a été diagnostiquée chez plus de 419 000 personnes âgées au Canada. Elles dépendent en moyenne de 26 heures par semaine d’aide de parents et d’amis. La plupart des personnes atteintes de démence et la plupart des proches aidants sont des femmes. La stratégie de 50 millions met donc l’accent sur la prévention.

Source: La Presse

Manuel de soutien à l’intervention en maltraitance auprès des personnes aînées immigrantes

Québec, 22 mai 2019

Ce manuel s’adresse aux intervenants œuvrant dans les différents établissements du réseau québécois de la santé et des services sociaux et dans les organismes communautaires. Il fournit des outils pour mieux intervenir lorsqu’ils rencontrent des situations de maltraitance touchant des personnes aînées immigrantes. Il regroupe notamment de l’information sur l’immigration (portrait des aînés immigrants, statuts d’immigration, etc.), sur la maltraitance (définition, formes et types, etc.) et sur l’approche interculturelle. Il comprend également des fiches cliniques pour les intervenants.

Voir le manuel: Publications du ministère de la Santé et des Services sociaux
Source: Publications du ministère de la Santé et des Services sociaux

Guides d’aide à la décision pour les porteurs de projets de dispositifs renforcés pour le soutien à domicile des personnes âgées

France, 16 mai 2019

Ces outils visent principalement à décrire la façon dont chaque prestation de service est produite: coordination, contrôle d’effectivité, engagement qualité, etc. Ils visent également à caractériser la file active: critères d’entrée et de sortie, âge, GIR, troubles du comportement. Ensuite, ils permettent d’aider à modéliser le modèle économique du projet: ressources humaines et matérielles, modélisation des coûts des prestations hors droit commun et modes de financement. Enfin, ils proposent aux porteurs de projets des questionnements d’auto-analyse des structures: intérêt du dispositif, limites.

Voir le guide: Ministère des Solidarités et de la Santé
Source: Ministère des Solidarités et de la Santé

Des Ehpad chamboulent leurs habitudes pour privilégier la bientraitance

France, 5 mai 2019

“Chercher le regard de la personne, la toucher, parler calmement, donner un choix, tout ça c’est simplement le respect qu’on leur doit”. Lamine Thiam, infirmier aux Opalines de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), retrouve dans la formation Humanitude l’attention manifestée aux anciens dans sa culture sénégalaise. Plus de 150 techniques permettent de prendre soin sans violence, en s’appuyant sur le regard, les paroles, le toucher, la position debout. C’est un changement complet de culture.

Source : RTL

Et si ce n’était pas l’alzheimer?

International, 1er mai 2019

Jusqu’au tiers des personnes âgées qui ont reçu un diagnostic d’Alzheimer seraient plutôt atteintes d’une autre forme de démence inconnue à ce jour. Cette découverte serait, selon plusieurs experts, la plus importante percée concernant les maladies neurodégénératives des dernières années. Explications.

Source: ICI Radio-Canada

Politiques de soutien à l’autonomie des personnes âgées: quelques comparaisons internationales

International, mars 2019

La présente analyse porte sur 9 pays: l’Allemagne, le Danemark, l’Espagne, l’Italie, la Suède et le Québec pour lesquels nous avons bénéficié de l’appui des conseillers sociaux en ambassade, ainsi que sur la Belgique, les Pays-Bas et le Japon. Tous les pays étudiés sont confrontés aux enjeux du vieillissement et de la perte d’autonomie. Les stratégies développées et les grandes orientations sont similaires: priorité au soutien à domicile, diversification des réponses en termes de lieux de vie et des choix offerts aux familles, tendance à l’extension des prestations en espèces plutôt qu’en nature, soutien aux aidants et attention portée à la question de la qualification des professionnels du secteur.

Source: Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge

Dépistage du cancer du sein: et les plus de 74 ans dans tout ça?

France, 2 avril 2019

Les limites du dépistage systématique du cancer du sein quant à la diminution de la mortalité et aux risques de surtraitement sont aujourd’hui largement discutées dans tous les pays développés. Cette réflexion mérite de porter un nouveau regard sur la situation des plus âgées. Aujourd’hui, le programme de dépistage systématique s’adresse aux femmes jusqu’à 74 ans. Après 74 ans, le dépistage reste indispensable parce l’incidence du cancer du sein (comme des autres cancers) progresse avec l’âge.

Source: JIM

Démence chez les personnes âgées: Une équipe d’élite pour régler les cas complexes

Québec, 31 mars 2019

Créée il y a un an à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM), l’équipe de SCPD a acquis une expertise pour laquelle la demande est en explosion. «La population ne cesse de vieillir au Québec et 125 000 Québécois ont la maladie d’Alzheimer». Composée entre autres de six infirmières, deux psychologues, une psychoéducatrice, une ergothérapeute et trois gérontopsychiatres, l’équipe accompagne le personnel des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), des ressources intermédiaires et de soins à domicile en les aidant à mieux s’occuper des patients âgés souffrant de démence et présentant des symptômes complexes comme l’anxiété, la dépression, les hallucinations, les délires ou l’apathie.

Source:  La Presse+

EPADE: Une échelle d’évaluation des personnes âgées qui épuisent

France, 23 mars 2019

Certaines personnes âgées souffrant de démence ou de maladie d’Alzheimer présentent des troubles du comportement qui peuvent épuiser les soignants sur le plan émotionnel et entraîner une perte de tolérance et des pratiques professionnelles inadaptées. Comment évaluer ces situations pour mieux les gérer et échanger en équipe?

Voir l’échelle: EPADE
Source: Santémentale.fr