facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Sécurité des soins

Erreurs médicamenteuses: l’erreur de ne pas en parler !

France, 11 janvier 2019

Chaque semaine, au moins une personne serait victime d’une erreur médicamenteuse. Très souvent, les médecins restent discrets lorsqu’ils se trompent dans leur prescription. Déclarer ses méprises est pourtant primordial, rappellent l’ANSM et le Collège de la médecine générale,  qui présenteront des mesures concrètes tout au long de l’année 2019 pour prévenir le risque d’erreur.

Source: Le généraliste



Infolettres du SIDIIEF