facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Santé publique

Sévère mise en garde de l’OMS sur la cigarette électronique

International, 13 août 2019

Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé alerte sur la nocivité du vapotage et appelle à sa régulation. Mais les avis divergent. Le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) consacré au tabagisme n’en finit pas de faire du bruit. Remis fin juillet, financé par Bloomberg Philanthropies, il aborde les stratégies de sevrage, parmi lesquelles on trouve, entre autres, la cigarette électronique.

Source: Le Monde
Voir le rapport: Organisation mondiale de la Santé (en anglais)

Ottawa financera des projets pour favoriser l’accès à des aliments sains

Canada, 17 juin 2019

Le système alimentaire canadien a besoin d’un sérieux coup de barre, selon le gouvernement fédéral, qui a présenté son plan pour remédier à la situation. «Notre vision est ambitieuse», a lancé la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, qui était à Montréal pour énoncer les grandes lignes de la nouvelle politique alimentaire pour le Canada. «Trop de Canadiens n’ont pas d’accès fiable à des quantités suffisantes d’aliments sains. Trop d’enfants essaient d’apprendre le ventre vide. Et nous gaspillons plus de 11 millions de tonnes métriques de nourriture chaque année, d’une valeur de près de 50 milliards de dollars».

Source: ICI Radio-Canada

Loi 10: des impacts dévastateurs sur les services de santé publique

Québec, 5 juin 2019

La Loi 10 imposée par l’ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a eu un effet dévastateur sur les services de santé publique, selon un récent rapport de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Cette réorganisation du réseau de la santé a fortement affecté les services intégrés en périnatalité et en petite enfance. Il y a eu aussi un roulement de personnel important au cours des trois dernières années qui n’a pas été accompagné par une formation adéquate.  Pour ce qui est des activités de promotion et prévention en milieu scolaire, il n’y a pas d’équipe dédiée à ce volet dans certaines régions. Le manque de ressources en milieu scolaire impose ainsi des choix aux gestionnaires qui mettent en priorité les activités de vaccination et la réponse aux problèmes de santé courants.

Voir le rapport: Institut national de santé publique du Québec
Source: Profession santé (inscription gratuite)

Les pharmaciens pourront prescrire et administrer des vaccins

Québec, 12 juin 2019

C’est la deuxième étape du plan de la ministre québécoise Danielle McCann pour faciliter l’accès aux services de santé. Après avoir élargi les pouvoirs des infirmières, elle s’apprête à faire de même pour les pharmaciens. La mesure est un nouvel outil visant à améliorer l’accès des citoyens à des services de santé. Le gouvernement proposera des modifications législatives pour leur donner le droit de prescrire et d’administrer des vaccins à tous les citoyens âgés de plus de 6 ans. En plus de la vaccination, les pharmaciens obtiendraient une marge de manoeuvre accrue dans la prescription de médicaments.

Source: ICI Radio-Canada

Le narguilé, objet de distraction, source de maladies

Liban, 8 juin 2019

Au Liban, le tabagisme atteint des chiffres inquiétants selon l’Organisation mondiale de la santé qui rapporte dans son étude Lebanon Stepwise NCD 2017 que près de 38% de la population adulte fume et près de 40% des écoliers âgés entre 13 et 15 ans consomment la cigarette et 38% d’entre eux le narguilé. Plusieurs études ont été effectuées au cours des quinze dernières années sur la consommation du narguilé. Les chercheuses ont disséqué plusieurs aspects du narguilé, allant de la dépendance à ses effets néfastes sur la santé. Il existe peu d’études sur la dépendance engendrée par la chicha, Ces travaux ont permis d’établir quatre niveaux de dépendance au narguilé.

Source: L’Orient le jour

Nouveau-Brunswick: vaccin obligatoire pour les enfants dans les écoles et garderies

Nouveau-Brunswick (Canada), 7 juin 2019

Les enfants qui voudront fréquenter une garderie ou une école publique au Nouveau-Brunswick en septembre 2021 devront absolument avoir été vaccinés, à moins d’obtenir une exemption médicale. Les nouvelles règles sont annoncées au moment où le Nouveau-Brunswick est aux prises avec une épidémie de rougeole dans le sud de la province.

Source: La Presse

L’obésité, de plus en plus répandue dans les zones rurales

France, 8 mai 2019

Une équipe de chercheurs, sous la direction du professeur Majid Ezzati, de l’université Imperial College London, a passé au crible les données de 112 millions d’individus dans 200 pays. Plus de la moitié de cette hausse (55%) est issue des populations rurales. Dans les pays à plus faibles revenus, c’est parfois plus de 80% de la hausse de l’IMC qui provient des campagnes. Partout dans le monde, exception faite de l’Afrique subsaharienne, l’obésité y progresse aussi vite, voire plus vite, que dans les villes. Cette étude vient bousculer les idées reçues sur la répartition géographique de cette maladie chronique.

Voir l’étude (en anglais): Nature
Source: Le Monde

L’excès de poids bientôt la deuxième cause de cancer au pays

Canada, 8 mai 2019

D’ici 2042, le nombre de nouveaux cas de cancers attribuables à un excès de poids passera de 7200 à 21 000 au Canada. L’excès de poids deviendra ainsi la deuxième cause du cancer après le tabagisme.  L’étude a estimé les fardeaux actuels et futurs de plus de 30 types de cancers causés par plus de 20 facteurs de risque. Selon l’analyse, 4 cas de cancer sur 10 peuvent être prévenus, soit environ 70 200 cas par année au pays. « On ne peut plus douter que le mode de vie a un impact sur le taux de cancer ».

Source : La Presse +

Alcool : l’Académie de médecine tire la sonnette d’alarme

France, 30 avril 2019

Dans un communiqué publié ce lundi, l’Académie de médecine alerte sur la stagnation de la consommation d’alcool en France, responsable de 41 000 décès par an.  Ces travaux rappellent que 41 000 décès sont liés à l’alcool chaque année en France. Il s’agit de la 2ème cause de décès évitable et de la 1ère pour les 15-30 ans. L’Académie rappelle que l’alcool est également lié à 40% des violences faites aux femmes et aux enfants et à un tiers des accidents de la route mortels.

Source : Journal International de Médecine