facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Santé mentale

Améliorer la qualité de vie et les soins pour les personnes vivant avec la démence et leurs aidants

Canada, janvier 2019

Le vieillissement de la population canadienne et la prévalence grandissante de la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démences posent un défi de taille aux familles canadiennes et à leurs aidants, et, à plus grande échelle, au système de soins de santé du pays. Un groupe d’experts sur la démence expose, dans son rapport d’évaluation, les priorités essentielles concernant les personnes proches aidantes pour mettre en place une stratégie nationale en matière de démence.

Voir le rapport: Académie canadienne des sciences de la santé

Aux États-Unis, les patients atteints de cancer se suicident quatre fois plus que la population générale

France, 14 janvier 2019

Les patients atteints de cancer ont un risque de suicide multiplié par 4 par rapport à la population générale. Les auteurs ont, dans un premier temps, comparé le risque de suicide des patients atteints de cancer à la population générale et, dans un second temps, aux autres patients atteints de cancer. «Le risque relatif de suicide, par rapport à la population générale, est le plus élevé chez les personnes atteintes d’un cancer du poumon, de la tête et du cou, des testicules et d’un lymphome de Hodgkin», indiquent les auteurs. Si le risque de suicide tend à diminuer pour la plupart des patients 5 ans après le diagnostic, il reste élevé au cours du suivi pour certains cancers comme le lymphome de Hodgkin, le cancer de la prostate et le cancer des testicules. Ces résultats, qui permettent de mieux cibler les populations à risque, pourraient contribuer à orienter les stratégies de prévention du suicide.

Source: Le quotidien du medecin

Lancement d’une étude sur les directives anticipées incitatives en psychiatrie

France, 3 janvier 2019

Une recherche menée conjointement à Marseille, Paris et Lyon va étudier le fonctionnement des directives anticipées incitatives psychiatriques (DAiP), voir si elles sont bien acceptées par les différents acteurs, et si elles ont une efficacité sur le parcours des gens qui les rédigent. Dans certaines pathologies psychiatriques, les capacités de jugement peuvent être atteintes. Lors de décompensations, les personnes qui vivent avec ces troubles ne sont plus en mesure de décider pour elles-mêmes. Les décisions qui sont prises dans ces moments sont difficiles et douloureuses pour ceux qui les subissent.

Source: Santé mentale

Panorama de la Santé : Europe 2018 Les troubles de la santé mentale représentent un lourd fardeau économique pour les pays européens

Europe, 23 novembre 2018

Les troubles de la santé mentale représentent un lourd fardeau économique pour les pays européens. Les pays européens pourraient améliorer la vie de plusieurs millions de leurs citoyens et favoriser la croissance de l’emploi et de l’économie s’ils intensifiaient les efforts pour promouvoir la santé mentale et améliorer le diagnostic précoce et le traitement des troubles de la santé mentale, selon un nouveau rapport de l’OCDE et de la Commission européenne.

Source : OCDE

Santé mentale: les seniors et les chômeurs pas assez protégés en Europe (OCDE)

Europe, 22 novembre 2018

Les seniors et les chômeurs sont souvent les oubliés du domaine de la santé mentale, constate l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). L’organisation appelle les États européens à faire davantage pour alléger le fardeau économique et humain que représentent les suicides et les maladies mentales.

Source : La liberté

Un projet de recherche qui établit des ponts entre institutions

Suisse, 30 novembre 2018

Le programme « BREF – jeter des ponts » repose sur une collaboration de la Fondation Gebert Rüf et de Swissuniversities. Ce programme, qui se consacre à l’innovation sociale, vise à promouvoir des projets exemplaires en recherche appliquée et développement, situés à l’interface entre la science, l’économie et la société.

Source : Haute École de Santé Vaud

HOP : Lutter contre l’auto-stigmatisation dans les troubles psychiques

Suisse, 13 novembre 2018

Le programme HOP (Honnête, Ouvert et Prêt) est une intervention courte qui vise à diminuer l’auto-stigmatisation, en soutenant les personnes concernées dans leur décision de révéler ou non leur maladie psychique et de parler de leur rétablissement.

Source : Handirect