facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Santé mentale

Journée mondiale de l’autisme: le changement se fait-il encore attendre?

France, 2 avril 2019

À l’époque, la France était montrée du doigt par de nombreuses institutions internationales en raison de sa prise en charge déplorable des enfants autistes et par la place unique au monde et souvent délétère accordée à la psychanalyse. Ces critiques fréquemment répétées ont finalement contribué à une prise de conscience des institutions officielles et à l’émergence d’une volonté politique. De nouvelles recommandations ont été édictées afin de privilégier les approches éducatives et de restreindre les traitements non adaptés et n’ayant pas fait la preuve de leur efficacité, tandis que des fonds ont été débloqués pour améliorer le repérage des enfants et leur intégration scolaire.

Source: JIM

Cannabis: combien de schizophrénies pourraient être évitées?

France, 25 mars 2019

Le lien entre consommation de cannabis et psychose est aujourd’hui bien établi. Un effet-dose a d’ailleurs été mis en évidence, le cannabis fortement concentré étant à l’origine d’un risque encore plus important (voir Cannabis et psychose: une question de dose). Cependant la responsabilité du cannabis dans l’incidence de la psychose est mal connue.

Source: JIM (inscription gratuite)

Aujourd’hui schizophrène, le fils de Christine a «basculé» à cause du cannabis

France, 21 mars 2019

Dès l’adolescence et pendant plusieurs années, le fils de Christine a consommé du cannabis en quantité importante. De joint en joint, il a commencé à souffrir de bouffées délirantes, avant de se faire diagnostiquer schizophrène. «Notre fils a souffert de harcèlement scolaire en 4ème. On l’a changé d’établissement. Là, pour s’intégrer et trouver des copains, il a choisi le groupe qui consommait du cannabis.»

Source: Europe1

Conduites addictive: travailler pour et avec les personnes de l’entourage

Québec, 14 mars 2019

Ce nouveau guide a pour objet des questionnements éthiques, des repères professionnels, des expériences et zooms du travail avec et pour l’entourage de personnes en difficultés avec leurs conduites addictives. Il s’adresse aux professionnel.le.s de la prévention, de l’accompagnement et des soins.

Voir le guide: Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie PDF
Source: Centre Québécois de documentation en toxicomanie

Internet au carrefour du divertissement des jeunes: interrelations entre la cyberdépendance et les jeux de hasard et d’argent

Québec, 5 février 2019

L’accessibilité grandissante d’Internet, facilitée par la démocratisation des plateformes technologiques au courant des dernières années, a engendré des transformations importantes dans le domaine du divertissement. Cette gamblification des jeux vidéo soulève plusieurs questionnements quant aux conséquences rattachées à cette interrelation entre les JHA et les activités en ligne, notamment en ce qui concerne les populations vulnérables, tels les adolescents et jeunes adultes qui passent une proportion importante de leur temps libre en ligne.

Voir le rapport: Concordia
Source: Centre québécois de documentation en toxicomanie

Jeunes Montréalais de 15 à 24 ans: Deux fois moins de suicides

Québec, février 2019

Le taux de suicide chez les jeunes Montréalais de 15 à 24 ans a diminué de plus de moitié en 15 ans, révèle un important rapport de la Direction régionale de santé publique de Montréal. Une amélioration fort réjouissante, mais qui ne doit pas éclipser le fait que la détresse est encore grande chez les jeunes, particulièrement chez les filles.

Source: La Presse+

En France, le suicide se porte tristement bien

France, 5 février 2019

Les chiffres sur le suicide ne sont pas bons: l’Hexagone présente toujours un des taux les plus élevés d’Europe, avec près de 9000 suicides par an. Et ce chiffre ne s’améliore pas vraiment.  Aux yeux des spécialistes, «cette évolution est très insuffisante». Et nous sommes loin de l’objectif d’aboutir à une «cassure» des courbes d’évolution des tentatives et des décès par suicide.

Source: MediScoop

Améliorer la qualité de vie et les soins pour les personnes vivant avec la démence et leurs aidants

Canada, janvier 2019

Le vieillissement de la population canadienne et la prévalence grandissante de la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démences posent un défi de taille aux familles canadiennes et à leurs aidants, et, à plus grande échelle, au système de soins de santé du pays. Un groupe d’experts sur la démence expose, dans son rapport d’évaluation, les priorités essentielles concernant les personnes proches aidantes pour mettre en place une stratégie nationale en matière de démence.

Voir le rapport: Académie canadienne des sciences de la santé

Aux États-Unis, les patients atteints de cancer se suicident quatre fois plus que la population générale

France, 14 janvier 2019

Les patients atteints de cancer ont un risque de suicide multiplié par 4 par rapport à la population générale. Les auteurs ont, dans un premier temps, comparé le risque de suicide des patients atteints de cancer à la population générale et, dans un second temps, aux autres patients atteints de cancer. «Le risque relatif de suicide, par rapport à la population générale, est le plus élevé chez les personnes atteintes d’un cancer du poumon, de la tête et du cou, des testicules et d’un lymphome de Hodgkin», indiquent les auteurs. Si le risque de suicide tend à diminuer pour la plupart des patients 5 ans après le diagnostic, il reste élevé au cours du suivi pour certains cancers comme le lymphome de Hodgkin, le cancer de la prostate et le cancer des testicules. Ces résultats, qui permettent de mieux cibler les populations à risque, pourraient contribuer à orienter les stratégies de prévention du suicide.

Source: Le quotidien du medecin



Infolettres du SIDIIEF