facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Santé de l’adulte

Dépistage du cancer colorectal: le point sur les recommandations

France, 19 mai 2019 

Le cancer colorectal (CCR) est le quatrième cancer diagnostiqué par ordre de fréquence aux États-Unis et le second pour la mortalité. Les lésions précancéreuses adénomateuses sont responsables de la majorité des CCR. Détecter et faire l’ablation des adénomes coliques chez des sujets asymptomatiques peut donc utilement réduire l’incidence et la mortalité des CCR, d’où l’importance d’un dépistage de routine ciblant la population générale. Récemment, des recommandations ont été émises par un groupe de travail émanant de plusieurs sociétés savantes.

Source: JIM (Inscription gratuite)

Les succès de la transplantation cardiaque à partir de donneurs victimes d’un arrêt cardio-circulatoire

Australie, 13 mai 2019

La transplantation cardiaque est habituellement effectuée à partir de donneurs en état de mort cérébrale. Cependant, la transplantation cardiaque à partir de donneurs victimes d’un arrêt cardio-circulatoire tend actuellement à se développer. C’est ainsi qu’en Australie, depuis la première série de transplantations réalisées selon cette modalité en 2015, plus de 80 interventions de ce type ont eu lieu à ce jour dans le pays. Les auteurs ont souhaité tirer les conclusions de cette première expérience au monde d’une série de transplantations cardiaques effectuées à partir de cœurs de donneurs décédés d’un arrêt cardio-circulatoire. La transplantation a été faite avec succès dans tous les cas dont 9 avaient bénéficié d’une assistance circulatoire mécanique. Taux de survie et de rejet comparables à ceux de la transplantation à partir de donneurs en mort cérébrale.

Source: JIM (Inscription gratuite)

Non-observance médicamenteuse: « Une véritable crise dans le domaine de la santé »

Canada, 30 avril 2019

Plus un patient prend de médicaments, moins il est susceptible de suivre son traitement, dévoile le rapport 2019 sur les tendances en matière de médicaments d’ordonnance.
La non-observance thérapeutique est de 44% chez les patients qui prennent un médicament. Toutefois, elle s’élève à 58% chez ceux qui prennent deux ou trois médicaments, et atteint 80% chez ceux qui en prennent quatre et plus, selon Express Scripts Canada, un gestionnaire de régimes de soins de santé. Selon le Dr Dorian Lo, président d’Express Scripts Canada, cette situation constitue « une véritable crise dans le domaine de la santé »

Voir le rapport (en anglais)

Source : Profession Santé (Inscription gratuite)

Hypothyroïdie: 10 points clés à prendre en compte pour le diagnostic et la prise en charge

France, 27 mars 2019

La Haute Autorité de Santé a publié un document synthétisant la prise en charge des patients atteints d’hypothyroïdie en dix points clés. Ce travail souligne l’importance d’un échange sincère avec le patient pour prendre en compte son ressenti, en plus des données cliniques et biologiques, dans le but de prescrire un traitement adapté et qui sera utilisé correctement. La Haute Autorité de Santé (HAS) a donc décidé de publier une fiche rappelant dix points clés essentiels, à destination des professionnels de santé qui suivent ces patients.

Voir la fiche: HAS Haute Autorité de Santé
Source: MédiScoop (inscription gratuite)

Mieux prendre en charge le glaucome, cause majeure de cécité irréversible

France, 10 mars 2019

Première cause de cécité irréversible dans le monde, le glaucome est une maladie oculaire grave qui demeure peu connue des Français. Pourtant, plus d’un million d’entre eux en sont atteints, même si la moitié l’ignore. Les personnes atteintes d’un glaucome ne s’en rendent pas compte et n’associent pas leurs maladresses, leur difficulté à descendre les escaliers ou leurs désagréments du quotidien à cette pathologie grave de la vision, qui peut aboutir à la cécité.

Source: The Conversation

Pourquoi l’espérance de vie ne progresse plus?

France, 13 mars 2019

Le dernier numéro de l’Institut national d’études démographiques (Ined) fait un point sur le fort ralentissement de l’espérance de vie constaté depuis plusieurs années en France. Entre 2017 et 2018, elle n’a gagné que 0,1 an chez les hommes comme chez les femmes, pour atteindre 79,5 ans côté masculin, et 85,4 ans côté féminin. Au cours des cinq dernières années, cette espérance de vie a progressé de 0,7 an chez les hommes, et 0,4 an chez les femmes.

Si durant le XXe siècle l’espérance vie a nettement progressé, c’est surtout et d’abord en raison de la lutte contre les maladies infectieuses, puis cardio-vasculaires. La «révolution cardio-vasculaire» dont parle l’Ined correspond à l’amélioration de la prévention et des traitements dans ce domaine. Les progrès futurs de l’espérance de vie «pourraient dépendre de plus en plus de la lutte contre les cancers qui sont devenus la première cause de décès».

Source: Le généraliste (Inscription gratuite)

Syndrome de l’intestin irritable: nouvelles lignes directrices consensuelles canadiennes

Québec, 5 février 2019

Les nouvelles lignes directrices consensuelles de l’Association canadienne de gastroentérologie fournissent des recommandations pour le diagnostic et le traitement du syndrome de l’intestin irritable. Les recommandations thérapeutiques clés émises dans les lignes directrices sont résumées ci-dessous. Les données probantes pour chaque recommandation sont détaillées dans les lignes directrices.

Voir l’étude (en anglais): Journal of the Canadian Association of Gastroenterology
Source: Profession Santé

Le sommeil et la santé cardiovasculaire

Québec, 22 janvier 2019

La quantité et la qualité du sommeil sont affectées par une multitude de facteurs culturels, sociaux, psychologiques, pathophysiologiques et environnementaux. Les développements technologiques et la mondialisation de l’économie ont engendré depuis quelques décennies des changements dans l’organisation du travail (longues heures de travail, horaires flexibles, etc.) qui ont mené une partie de la population à dormir moins longtemps et à se plaindre davantage de fatigue, de lassitude et de somnolence diurne excessive. Le manque de sommeil, et dans certains cas l’excès de sommeil, est associé à plusieurs problèmes de santé, incluant les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, l’hypertension, l’obésité et la mortalité en général.

Source: Observatoire de la prévention