facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Qualité des soins et sécurité des patients

Soignants: à la recherche de la qualité perdue…

France, 13 juin 2019

La qualité des soins poursuit sa dégringolade emportant le moral et l’engagement des professionnels de santé avec elle. Triste constat de la deuxième édition du baromètre 360 Médics où plus de 3500 professionnels de santé ont donné leur avis sur la qualité des soins. En effet, si déjà l’an dernier les données étaient inquiétantes, aujourd’hui elles sont plus qu’effrayantes! Les professionnels de santé, médecins comme infirmiers, lui attribuent une note particulièrement faible: les médecins accordent un 5,8/10 à la qualité des soins contre 6,31/10 en 2018; les infirmiers attribuent le score bien médiocre de 4,41/10, soit en dessous de la moyenne contre 5,11/10 l’année précédente. Pire encore, 99% des infirmiers en exercice jugent la qualité des soins en danger en France contre 92% des praticiens.

Source: Infirmier.com

Médecins, hôpitaux : le plan d’attaque de l’Institut Montaigne pour évaluer les bonnes pratiques et la qualité

France, 30 avril 2019

La question de la transparence des indicateurs de résultats se révèle centrale. La très grande majorité des Français (89 %) considèrent que la publication d’indicateurs fiables sur la qualité des soins dispensés à l’hôpital serait pertinente (et 85 % la jugent pertinente pour les praticiens libéraux). « Il existe de nombreux indicateurs mais rares sont ceux qui présentent un véritable intérêt pour les patients, l’information reste très fragmentée, centrée sur l’hôpital et l’information produite est diffusée au sein d’un seul établissement, sans publication des résultats », argumente l’Institut Montaigne.

Source : Le Quotidien du Médecin

Conciliation médicamenteuse : un enjeu clé en cancérologie

France, 2 mai 2019

La conciliation des traitements médicamenteux est une démarche essentielle pour prévenir les erreurs médicamenteuses et faciliter l’adhésion du patient à son traitement. Après la publication en 2017 du guide « Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé » et sa mise à jour en 2018, la HAS s’engage à accompagner les professionnels dans cette démarche en cancérologie.

Voir le guide

Source : Haute Autorité de Santé

Nouveau Focus: Expertises croisées sur la qualité de l’air au bloc opératoire

France, 18 mars 2019

Cette interview fait intervenir deux professionnels spécialistes du bloc opératoire: d’un côté Grégory CHAKIR, Infirmier de Bloc Opératoire Diplômé d’Etat (IBODE) en Chirurgie Cardiaque, et de l’autre, Patrick BREACK, Expert en hygiène, qualité et conception hospitalière. L’IBODE affiche dix ans d’expérience en bloc Orthopédie et Traumatologie. Passionné par son métier, il l’est aussi dans la transmission et le partage des savoirs.

Lire l’entretien au complet: Hospihub
Source: Hospihub

Simulation en santé et gestion des risques

France, février 2019

Simulation en santé et gestion des risques partagent un certain nombre de valeurs: pluriprofessionnalité, rôle pédagogique, implication des acteurs, culture positive de l’erreur, impact sur la sécurité des patients… Les deux cibles privilégiées et opérationnelles de ce document sont donc, d’une part les concepteurs de programmes de simulation voulant utiliser la gestion des risques, et d’autre part les professionnels de santé et ceux de la gestion des risques voulant utiliser une méthode efficace, la simulation en santé, pour améliorer la sécurité de leurs patients.

Source: Haute Autorité de Santé

Mieux détecter les incidents et erreurs peropératoires

France, 14 mars 2019

La sécurité du patient demeure au centre des préoccupations des soignants. Depuis 20 ans on distingue les erreurs médicales (EM) des effets indésirables (EI), les premières consistant en un geste inapproprié ou en l’omission d’un geste souhaitable, les secondes en un préjudice subi par le patient au cours d’une intervention. Il peut y avoir interaction entre les deux. Les auteurs de Boston ont cherché à définir des mesures susceptibles de prévenir ces incidents survenant en peropératoire. Ils se sont servi dans ce but en même temps du dossier clinique et des comptes rendus oraux des acteurs du bloc, chirurgiens, panseuses, anesthésistes.

Source: JIM

Simulation en santé et gestion des risques

France, 22 février 2019

Le guide méthodologique Simulation en santé et gestion des risques et les Outils du guide méthodologique doivent être vus comme une aide pour orienter les objectifs pédagogiques des programmes de simulation afin de proposer des solutions pédagogiques face à des risques présents ou prévisibles dans le domaine de la santé. Les deux cibles privilégiées et opérationnelles de ce document sont donc, d’une part les concepteurs de programmes de simulation voulant utiliser la gestion des risques, et d’autre part les professionnels de santé et ceux de la gestion des risques voulant utiliser une méthode efficace, la simulation en santé, pour améliorer la sécurité de leurs patients.

Voir le guide: HAS
Source: HAS

Encore trop d’infections nosocomiales!

France, 11 février 2019

Le nombre de ces germes attrapés en milieu hospitalier n’a pas baissé depuis 2006, alarme la Cour des comptes. Les associations s’inquiètent pour la sécurité des patients. Ce sont des infections urinaires, des pneumonies, des bactériémies (bactéries dans le sang). Ces infections associées aux soins (IAS), les fameuses infections nosocomiales redoutées par beaucoup, touchent chaque année 470,000 patients hospitalisés. Elles en tuent 4,000.

Source: MediScoop

Les mauvaises conditions de travail des soignants peuvent-elles excuser en partie une forme de mépris ou de maltraitance ?

France, 10 décembre 2018

La problématique du lien entre conditions de travail et maltraitance est une préoccupation actuelle des soignants, comme les mouvements de grève de ces derniers mois ont pu mettre en évidence. Si cette question relève de la résistance éthique des professionnels de santé, elle pose également la question de la responsabilité.

Source : Actu Soins

Mesures transitoires Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d’État (IBODE)

France, 22 novembre 2018

Après la création de la fonction d‘assistant opérateur réservée aux IBODE entrée en vigueur en janvier 2015, l’année 2019 verra le transfert effectif de la fonction d’aide opératoire, jusqu’à présent effectuée par les infirmiers diplômés d’états (IDE), aux seuls IBODE.

Source : Union Nationale des Associations d’Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômés d’État