facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Profession infirmière

Infirmier, une profession attractive mais «qui épuise»

France, 22 mai 2019

La profession d’infirmier est au cœur d’un paradoxe. D’un côté, un boom de vocations, de l’autre, des difficultés rencontrées par les hôpitaux pour recruter. Bilal Latrèche, président de la principale fédération d’étudiants infirmiers, revient sur les enjeux actuels de la profession.

Source: Europe1

Grande consultation infirmière: un premier bilan positif pour l’Ordre national des infirmiers

France, 10 avril 2019

Depuis le mois de mars, l’ONI (Ordre national des infirmiers) a lancé sa première «grande consultation infirmière». De région en région, au total quinze grandes villes sont concernées, l’instance sillonne la France pour aller à la rencontre des infirmiers et recueillir un maximum d’informations sur leurs pratiques quotidiennes. Selon Patrick Chamboredon, président de l’ONI, «mener une consultation professionnelle d’une telle ampleur est une première dans l’histoire de la profession et dans l’histoire de l’ONI». L’ONI rédigera un «livre blanc» qui sera rendu public fin 2019: ce livre blanc permettra d’édicter les directions pour un nouveau cadre d’exercice.

Source: Actusoins

Ordre national des infirmiers: Bonvouila Sawadogo élu nouveau président

Burkina-Faso, 4 avril 2019

Après trois jours d’échanges, les travaux du 2ème congrès ordinaire de l’Ordre national des infirmiers et infirmières du Burkina Faso ont pris fin ce samedi 30 mars 2019, à Ouagadougou. Le bureau de l’Ordre est désormais dirigé par Bonvouila Sawadogo, conseiller en santé à la Direction de la qualité des soins et de la sécurité des patients de Ouagadougou.

Source: Santé tropicale

Ordre infirmier: «Nous discutons avec les médecins»

France, 23 mars 2019

Le président du conseil national de l’ordre infirmier, Patrick Chamboredon, était à Orléans jeudi pour le premier volet de la grande consultation infirmière, états généraux de la santé de proximité. «La certitude est qu’il faut prendre en compte l’extension des compétences de la profession, dont le statut n’a pas évolué depuis 2004. C’est le sens de l’un des quatre amendements que nous avons proposés dans le cadre de l’évolution de la loi. Il faut une recertification qui tienne compte de nos compétences, mais aussi du vieillissement de la population, ou encore du développement de la médecine ambulatoire. Nous sommes à la fois un lien de soin et un lien social.»

Source: La nouvelle république

Patrick Chamboredon, Président de l’Ordre National des Infirmiers, répond à info-chalon.com

France, 21 mars 2019

A l’heure où l’ensemble de la profession des infirmiers est mobilisé dans le cadre d’une grande consultation nationale, le Président de l’Ordre National des Infirmiers rappelle que sur 1,1 millions de professionnels de santé exerçant, seulement 220 000 sont médecins. Quel regard les infirmiers jettent sur la problématique de la désertification médicale? «Nous pensons qu’il est nécessaire d’élargir notre champ de compétences afin d’être plus autonomes, cela bien entendu en coordination avec les autres professionnels de santé».

Source: Info Chalon

Image professionnelle des infirmières: une prise de position actualisée

Québec, 24 janvier 2019

Puisque l’image professionnelle de l’infirmière va bien au-delà de la tenue vestimentaire, le titre et le contenu de la publication ont été modifiés afin de prendre en considération à la fois la diversité des contextes de soins et la variété des clientèles soignées. Dans cette nouvelle version, les membres sont invités à se questionner sur l’impact et les risques de préjudices que leur tenue vestimentaire et leur apparence sont susceptibles d’avoir sur le patient. Au total, cinq recommandations sont proposées.

Source: OIIQ

Se rappeler d’où l’on vient pour savoir où l’on va…

France, 12 janvier 2019

Les années se suivent et souvent se ressemblent. La profession infirmière l’a très souvent constaté, elle qui, mois après mois, ne cesse d’attendre des signaux positifs de ses tutelles qui répondront à ses nombreuses préoccupations, récurrentes, parmi lesquelles une valorisation accrue de ses compétences accompagnée d’une reconnaissance qui tarde toujours à s’exprimer réellement. Comment l’année 2018 est-elle venue répondre, ou non, aux souhaits de la profession infirmière et comment aborder cette nouvelle année au regard des événements passés, qu’ils soient positifs – il y en a eu – et négatifs, il y en a eu également. Faisons un instant machine arrière pour pouvoir mieux avancer en 2019 et ce, en toute connaissance de cause!

Source: Infirmier.com