facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Vigie SIDIIEF

Outil de repérage des situations de maltraitance envers les personnes aînées

Québec, 27 février 2019

Cet outil s’adresse à toute personne œuvrant auprès d’une personne aînée (intervenant, partenaire du milieu communautaire ou de l’habitation, bénévole, aide à domicile, policier, travailleur de milieu, etc.). Il vous permettra de mieux repérer des situations potentielles de maltraitance, de savoir quoi faire et comment agir avec une personne si vous êtes témoin d’une situation de maltraitance et de connaître les différentes ressources vers qui référer une personne en situation de maltraitance.

Voir la brochure: Publications du ministère de la Santé et des Services sociaux PDF
Source: Publications du ministère de la Santé et des Services sociaux

Dix ennemis que l’OMS devra affronter cette année

Suisse, 2019

Notre santé est menacée par toute une série de problèmes qui vont des flambées de maladies à prévention vaccinale comme la rougeole et la diphtérie, des agents pathogènes pharmacorésistants toujours plus nombreux ou des taux croissants d’obésité et d’inactivité physique à la multiplication des crises humanitaires et aux effets de la pollution de l’environnement et du changement climatique.

Source: Organisation mondiale de la santé  OMS

Malgré l’augmentation des dépenses en santé des pays, les dépenses directes des individus restent trop importantes

International, 20 février 2019

L’augmentation des dépenses en santé, qui représentent 10% du produit intérieur brut (PIB) mondial, est plus rapide que la croissance de l’économie mondiale. Selon un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur les dépenses en santé dans le monde, celles-ci augmentent rapidement, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, où l’augmentation est de 6% par an en moyenne contre 4% dans les pays à revenu élevé. «Il est essentiel d’accroître les dépenses au niveau national pour atteindre la couverture sanitaire universelle et les objectifs de développement durable liés à la santé», dit le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. «Cependant, les dépenses de santé ne doivent pas être considérées comme un coût mais comme un investissement en faveur de la lutte contre la pauvreté, de l’emploi, de la productivité, d’une croissance économique inclusive et de sociétés plus saines, plus sûres et plus justes», a-t-il ajouté.

Source: Organisation mondiale de la santé  OMS

Plus de 5 000 infirmiers par an sont diplômés en Île-de-France!

France, 21 février 2019

Profils des étudiants en soins infirmiers franciliens, insertion professionnelle, densité des paramédicaux en Île-de-France, l’observatoire régional de santé a publié en décembre 2018 une étude sur le parcours des infirmiers afin notamment de mieux connaître les flux de mobilité avec les autres régions. Si beaucoup de jeunes viennent étudier dans la capitale, la densité d’infirmiers en Île-de-France reste en dessous de la moyenne nationale, en particulier en ce qui concerne le secteur libéral.

Source: Infirmiers.com

L’intelligence artificielle va rendre le système de santé méconnaissable… et c’est tant mieux

Québec, 21 février 2019

Depuis des centaines d’années, on regroupe tous les gens malades, blessés et mourants à un seul et même endroit pour leur prodiguer des soins faute de ressources: l’hôpital. De nos jours, ce sont moins les ressources qui manquent, que la volonté de changer les façons de faire afin d’offrir des soins sur-mesure là où se trouvent les patients. Depuis quelques années, la plupart des acteurs du système de santé semblent avoir compris qu’ils ne pourront pas résister encore bien longtemps aux changements provoqués par les nouvelles technologies en général: que penser d’un diagnostic de cancer en six secondes, plutôt qu’en six mois?

Source: Les Affaires

«C’est comme un petit cabinet de médecin!»: un pharmacien raconte la télémédecine dans son officine

France, 23 février 2019

Depuis la fin d’année dernière, ce pharmacien a installé une station de téléconsultation au sein de son officine. En l’espace de deux mois et demi, on a traité entre 50 et 100 patients», annonce Christian Favart au «Quotidien». Une quinzaine de médecins urgentistes assurent les téléconsultations depuis Paris, explique le pharmacien. Il a aménagé un espace fermé où trône la station de vidéoconférence: un grand écran surmonté d’une caméra, installé sur une borne et auquel sont branchés des équipements de mesure: température, tension, glycémie, taux d’oxygène dans le sang, ECG… Une caméra HD permet de visualiser un bouton, une plaie… «C’est comme un petit cabinet de médecin!»

Source: Le quotidien du médecin

Cancer et reprise du travail, pas si simple!

France, 21 février 2019

La reprise du travail après le cancer est souvent traitée comme toute autre maladie. En vérité la réalité est toute autre pour la personne qui reprend son poste dans une situation souvent vécue comme un «entre-deux» entre maladie et guérison… Reprendre le travail après une maladie grave demeure compliqué dans notre société qui exige que chacun soit rentable, efficace, qu’il respecte des échéances, rentre dans les cases, atteigne des objectifs parfois totalement délirants, cette société qui hélas manque trop souvent d’empathie envers ceux que la vie a blessés.

Source: Infirmier.com

De quoi la psychiatrie est-elle malade? (et son traitement est-il budgétaire?)

France, 23 février 2019

Désastre, catastrophe, honte: la consternation face à l’état actuel de la psychiatrie est quasiment unanime. Des soignants qui fuient des services surchargés et où il est de plus en plus difficile d’offrir un accueil humain aux patients, notamment ceux présentant les troubles les plus sévères, des équipements souvent vétustes, des situations de plus en plus diverses (et parfois quelque peu éloignées de la santé mentale) à prendre en charge: la psychiatrie connaît une crise durable dans une société où la demande de soins n’a jamais été aussi forte.

Source: JIM

Chirurgie ambulatoire: renforcer les liens hôpital/ville pour une sortie du patient optimisée

France, février 2019

La chirurgie ambulatoire place le patient au cœur du dispositif dans une logique de parcours de soin. Pratique moderne et innovante, la chirurgie ambulatoire repense en profondeur les approches: organisationnelles, structurelles, médicales. Le développement de la chirurgie ambulatoire implique une totale réorganisation des soins au patient, alliant travail en équipe et pertinence, une planification des soins selon le modèle du chemin clinique, guidé par les objectifs de chaque étape de la prise en charge. Les passerelles doivent encore toutefois se développer pour que l’équipe de l’hôpital puisse travailler en étroite liaison avec les professionnels de santé en ville afin que ces derniers connaissent les actes réalisés en ambulatoire. L’organisation de la sortie et du retour à domicile du patient opéré en ambulatoire doit être améliorée.

Source:  Infirmier.com