facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Vigie SIDIIEF

Alcool : l’Académie de médecine tire la sonnette d’alarme

France, 30 avril 2019

Dans un communiqué publié ce lundi, l’Académie de médecine alerte sur la stagnation de la consommation d’alcool en France, responsable de 41 000 décès par an.  Ces travaux rappellent que 41 000 décès sont liés à l’alcool chaque année en France. Il s’agit de la 2ème cause de décès évitable et de la 1ère pour les 15-30 ans. L’Académie rappelle que l’alcool est également lié à 40% des violences faites aux femmes et aux enfants et à un tiers des accidents de la route mortels.

Source : Journal International de Médecine

Efficience des services de soins de santé – outils et méthodologies – rapport

Europe, 3 mai 2019

Le groupe d’experts de la Commission européenne sur la performance des systèmes de santé vient de publier un rapport qui analyse la manière dont l’efficience dans les soins de santé est mesurée dans les pays européens, afin d’identifier les opportunités d’améliorer les outils et les méthodes d’évaluation existant mais aussi mieux utiliser les informations concernant l’efficience en politique.

Voir le rapport (en anglais)

Source : Fédération Hospitalière de France

 

Rapport du Collège des médecins de famille du Canada : Le Québec fait bonne figure

Canada, 22 avril 2019

Dans ce document, chaque province a été évaluée en fonction de 10 critères, tels que les soins centrés sur le patient, les soins accessibles en temps opportun, les soins dispensés en équipe et l’informatisation des dossiers médicaux. Le Québec a fait particulièrement bonne figure dans trois catégories, soit les « soins centrés sur le patient », les « soins dispensés en équipe », ainsi qu’en « éducation, formation et recherche ». Dans son rapport, le CMFC souligne que le modèle actuel des groupes de médecine de famille (GMF) favorise la dispensation des soins en équipe, en partie grâce au financement qui permet d’embaucher du personnel infirmier et d’autres fournisseurs de santé.

Source : Profession Santé (Inscription gratuite)

États-Unis : mourir aux portes de la cité

États-Unis, 4 mai 2019

Les États-Unis se portent bien. Les indicateurs économiques sont au beau fixe. Mais l’histoire que racontent les chiffres, les indicateurs, les données composites, omet des réalités crues. Cette histoire est celle de ces familles qui doivent parfois déclarer faillite pour refaire surface après un incident médical, de ces individus qui choisissent d’omettre des tests diagnostiques (coloscopie, tests sanguins) pour des raisons financières, celle de diabétiques qui rationnent leur insuline en raison de son coût. Il y a un manque de dignité lié au fonctionnement du système de santé américain.

Source : Le Devoir 

Des Ehpad chamboulent leurs habitudes pour privilégier la bientraitance

France, 5 mai 2019

“Chercher le regard de la personne, la toucher, parler calmement, donner un choix, tout ça c’est simplement le respect qu’on leur doit”. Lamine Thiam, infirmier aux Opalines de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), retrouve dans la formation Humanitude l’attention manifestée aux anciens dans sa culture sénégalaise. Plus de 150 techniques permettent de prendre soin sans violence, en s’appuyant sur le regard, les paroles, le toucher, la position debout. C’est un changement complet de culture.

Source : RTL

L’espérance de vie s’infléchit, la faute à la grippe et aux cancers

France, 24 avril 2019

Au premier janvier 2018, la France comptait près de 67 millions d’habitants, soit 122 300 personnes de plus que l’année précédente, mais l’accroissement annuel moyen, et tout particulièrement l’accroissement naturel, n’ont jamais été aussi faibles depuis 20 ans, voire 40 ans. Entre 2017 et 2018, l’espérance de vie à la naissance n’a augmenté que de 0,1 an pour les hommes et elle a reculé de 0,1 an pour les femmes. Elle est aujourd’hui estimée à 79,4 ans pour les hommes et 85,2 ans pour les femmes.

Voir l’étude 

Source : Le Généraliste

Alcool et tabac : les Français davantage au fait des dommages sanitaires

France, 25 avril 2019

Selon la dernière enquête de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) sur les perceptions des produits, des politiques publiques et des usagers, près d’un Français sur deux (49 %) considère que l’expérimentation ou la consommation occasionnelle de tabac constitue un usage nocif pour la santé. Ce taux a plus que doublé depuis la première édition de cette enquête en 1999, où il s’établissait à 22 %. En ce qui concerne l’alcool, une évolution similaire mais plus lente est également observée, puisque 10 % des personnes interrogées en 2018 estiment que sa consommation est nocive dès l’expérimentation, contre 6 % en 1999.

Source : Le Quotidien du Médecin 

Sages-femmes en charge… mères comblées

Liban, 4 mai 2019

La journée mondiale de la sage-femme est célébrée le 5 mai, depuis bientôt vingt ans, dans plus de cinquante pays à travers le monde, elle n’est pas aussi populaire que d’autres journées mondiales et ne bénéficie généralement pas de beaucoup d’intérêt ou d’attention. Pourtant, je suis convaincue du rôle des sages-femmes et je pense, pour ma part, qu’elles méritent d’être fêtées. Le mot sage-femme décrit généralement « une personne qui est avec la mère et qui l’accompagne pour la mise au monde de son enfant ».

Source : L’Orient-Le Jour

En France, un enfant tué tous les cinq jours par ses parents ou des proches

France, 27 avril 2019

Un rapport formule plusieurs recommandations pour lutter contre les infanticides, comme renforcer la formation des professionnels. En France, un enfant meurt tous les cinq jours sous les coups de ses parents ou de proches. Mieux repérer les signaux d’alerte, renforcer la formation des professionnels, éviter la déperdition des informations sont autant de propositions évoquées dans le rapport.

Source : Le Monde

Protection de l’enfance : des violences éducatives aux meurtres d’enfants, une sensibilisation essentielle

France, 30 avril 2019

Une proposition de loi visant à interdire les violences éducatives ordinaires (VEO), dont les gifles et fessées, est actuellement examinée par le Parlement. Si elle était adoptée (ce qui est probable), elle permettrait à la France de s’aligner sur un grand nombre de pays occidentaux où les VEO sont sanctionnées par la loi. Si la France présente un certain retard, en tout cas législatif, en la matière, on constate, grâce notamment à l’action de différentes associations, une prise de conscience réelle en la matière.

Source : Journal International de Médecine