facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Organisation des soins et des services

Le recours au temps supplémentaire obligatoire: la situation reste préoccupante

Québec, 7 mars 2019

L’OIIQ entend votre voix par rapport au recours fréquent, trop fréquent, au temps supplémentaire obligatoire (TSO) dans les établissements de santé du Québec. La position de l’OIIQ a toujours été claire sur cette question: le TSO est une mesure d’exception et doit le rester. Cette mesure n’est pas un mode de gestion qui peut être planifié en vue de pallier un manque de personnel. Il importe de se rappeler que seuls l’infirmière et l’infirmier sont à même d’évaluer leur capacité à exercer.

Source: OIIQ

De quoi la psychiatrie est-elle malade? (et son traitement est-il budgétaire?)

France, 23 février 2019

Désastre, catastrophe, honte: la consternation face à l’état actuel de la psychiatrie est quasiment unanime. Des soignants qui fuient des services surchargés et où il est de plus en plus difficile d’offrir un accueil humain aux patients, notamment ceux présentant les troubles les plus sévères, des équipements souvent vétustes, des situations de plus en plus diverses (et parfois quelque peu éloignées de la santé mentale) à prendre en charge: la psychiatrie connaît une crise durable dans une société où la demande de soins n’a jamais été aussi forte.

Source: JIM

Chirurgie ambulatoire: renforcer les liens hôpital/ville pour une sortie du patient optimisée

France, février 2019

La chirurgie ambulatoire place le patient au cœur du dispositif dans une logique de parcours de soin. Pratique moderne et innovante, la chirurgie ambulatoire repense en profondeur les approches: organisationnelles, structurelles, médicales. Le développement de la chirurgie ambulatoire implique une totale réorganisation des soins au patient, alliant travail en équipe et pertinence, une planification des soins selon le modèle du chemin clinique, guidé par les objectifs de chaque étape de la prise en charge. Les passerelles doivent encore toutefois se développer pour que l’équipe de l’hôpital puisse travailler en étroite liaison avec les professionnels de santé en ville afin que ces derniers connaissent les actes réalisés en ambulatoire. L’organisation de la sortie et du retour à domicile du patient opéré en ambulatoire doit être améliorée.

Source:  Infirmier.com

Fin de vie à domicile: les infirmières libérales en première ligne

France, 13 février 2019

Le plan «soins palliatifs» 2015-2018 avait fait du domicile un axe majeur. Les infirmières libérales y ont un rôle phare dans la mise en œuvre des soins palliatifs. Coordination complexe, prise en soin multidimensionnelle et incluant l’entourage. La prise en charge se révèle lourde pour des professionnels isolés. Les infirmières libérales assument un rôle majeur, de coordination notamment.

Source: Actusoins

Dans un an, vous devrez changer d’hôpital selon les soins dont vous avez besoin

Belgique, 19 février 2019

Les hôpitaux seront organisés en 25 réseaux maximum dès l’an prochain. Le but est d’encourager la collaboration, d’améliorer la qualité et d’éviter de gaspiller les moyens financiers. Les soins spécialisés ne seront plus disponibles partout, y compris la maternité et les urgences. Le but est d’améliorer les collaborations, de rendre l’offre hospitalière plus rationnelle.

Source: RTL Info

Agnès Buzyn: «Aujourd’hui, nous avons une médecine à deux vitesses»

France, 19 février 2019

«Aujourd’hui, nous avons une médecine à deux vitesses», déclare-t-elle. Ainsi, le projet de loi, à travers la réorganisation des services de soins, devra «redonner du temps aux médecins», en faisant faire «par tous les professionnels ce que les médecins n’ont pas besoin de faire». Le futur texte de loi prévoit que les médecins pourront s’affranchir de la vaccination, déléguée en pharmacie, et du suivi des malades chroniques, pour lequel sont prévues les futures infirmières de pratique avancée. Cette nouvelle profession, salariée par les sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires, sera pratiquée par des «auxiliaires médicaux», «notamment infirmiers». Il sera donc possible de «facturer à l’Assurance maladie les actes réalisés par l’infirmier de pratique avancée»

Source: Espace Infirmier

Accès aux soins de santé: Québec amorce un grand virage

Québec, 18 février 2019

Le gouvernement Legault veut permettre aux infirmières praticiennes spécialisées de poser des diagnostics tout en augmentant leur champ de pratique. Des mesures qui s’annoncent dures à avaler pour les médecins. Une petite révolution pour la première ligne. On leur conférera à l’avenir le droit de poser un diagnostic et de le communiquer au patient, elles auront les mêmes pouvoirs que leurs collègues de toutes les autres provinces.

Source: La Presse+

Aides-soignants: la crise des vocations prend une ampleur inquiétante

France, 11 février 2019

Encore très demandées il y a quelques années, les formations d’aides-soignants se vident à vue d’œil. L’emploi à la sortie est garanti, mais rien n’y fait. Partout en France, les instituts de formation d’aides-soignants (Ifas) ont le plus grand mal à recruter. À l’échelle nationale, le nombre de candidats est passé de 105 000 en 2013 à moins de 80 000 en 2017, soit une fonte de 25%. La décennie 2012-2022 nécessitera la création de 233 000 nouveaux postes d’aides-soignants, du fait du vieillissement de la population et des départs en retraite. Autant dire que les ennuis ne font que commencer.

Source: Espace Infirmier