facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Maladie chronique

Accident vasculaire cérébral. Pertinence des parcours de rééducation/réadaptation après la phase initiale de l’AVC

France, 11 juin 2019

L’AVC est un facteur de risque majeur de dépendance, représentant la première cause de handicap non traumatique, la deuxième cause de démence. Les victimes d’AVC conservent dans 40% des cas des séquelles de gravité diverse, dans 25% des séquelles lourdes après un an. L’AVC est aussi une des causes d’entrée en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).  Alors que la prise en charge de l’AVC en phase aigüe a progressé depuis la mise en œuvre du Plan AVC (2010-2014), des améliorations restent nécessaires pour la prise en charge des handicaps post AVC en SSR comme en ville. L’accès aux soins de qualité reste en effet considéré comme insuffisant et inégal sur le territoire.

Voir le rapport: Haute Autorité de Santé
Source: Haute Autorité de Santé

Le nouveau centre de dialyse de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont inauguré à Montréal

Québec, 8 juin 2019

L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, situé dans l’est de Montréal, a inauguré samedi son nouveau centre de dialyse, le plus perfectionné du pays. Les premiers patients y seront accueillis le 17 juin. Le pavillon Raymond-Barcelo remplacera les 37 roulottes préfabriquées qui avaient été installées pour soigner temporairement les patients souffrant d’insuffisance rénale. «Ça devenait de plus en plus difficile parce qu’il y avait une promiscuité, il y avait un manque d’espace. On ne pouvait pas faire d’innovations. On ne pouvait pas apporter des nouvelles technologies aux patients parce qu’on n’était pas dans un bâtiment qui le permettait», souligne la cheffe du service de néphrologie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Lynne Sénécal.

Source: ICI Radio-Canada

L’implication des femmes seniors dans l’aide à un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie et dans l’aide grand-parentale

Québec, 6 mai 2019

Dans son rapport sur les femmes seniors1, le Conseil de l’âge aborde les aides apportées à leurs proches par les femmes seniors, définies ici comme ayant entre 55 et 64 ans. Il distingue d’une part, l’aide à un proche, au sens habituel du terme, c’est- à-dire l’aide apportée à ses enfants, sa famille et ses proches en perte d’autonomie ou en situation de handicap et d’autre part, l’aide dénommée grand-parentale apportée à ses petits-enfants.

Voir le rapport: Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge
Source: Santé et Services sociaux

Obésité : quand les préjugés freinent l’accès aux soins de santé

Canada, 23 avril 2019

Les spécialistes de l’obésité au Canada réclament que les gouvernements du pays reconnaissent l’obésité comme étant une maladie chronique. Obésité Canada souhaite une telle approche pour donner aux patients un meilleur accès aux soins de santé et couvrir leurs frais de traitement au même titre que le diabète ou l’hypertension, par exemple. L’un des plus grands problèmes, c’est que les professionnels de la santé n’ont généralement pas la formation nécessaire pour gérer l’obésité.

Source : Ici Radio-Canada

Comment mieux prendre en charge la fatigue liée au cancer

France, 3 mai 2019

Une personne sur deux aura un cancer dans sa vie. De plus en plus fréquemment, le cancer est envisagé comme une maladie chronique, s’inscrivant dans la durée. À partir du moment où le médecin a prononcé le mot « rémission », ce qui signifie que le cancer n’est apparemment plus là, une nouvelle vie commence. Plus de la moitié des personnes vivent en effet l’après-cancer plus difficilement que la période des traitements, laquelle constitue pourtant une véritable épreuve. Le coupable numéro un ? La fatigue. Ou plutôt, les fatigues, car derrière ce terme se cachent de nombreux états différents. Il est important de bien les identifier, pour mieux les prendre en charge.

Source : The Conversation

Journée mondiale de l’Asthme : coup de projecteur sur le rôle des proches des asthmatiques adultes

France, 6 mai 2019

À l’occasion de la Journée mondiale de l’Asthme, ce 7 mai, les pneumologues de la Société de pneumologie de langue française (SPLF), de la Fédération française de pneumologie (FFP), ainsi que la Fédération française des associations & amicales de malades, insuffisants ou handicapés respiratoires (FFAIR), souhaitent attirer l’attention sur les proches de patients asthmatiques adultes. Si le rôle des parents d’enfants asthmatiques semble bien intégrer, ce ne serait pas encore le cas pour les patients adultes.

Source : Le Quotidien du Médecin

Un diabétique sur trois achète moins de 80% des médicaments prescrits: La relation thérapeutique au cœur l’observance

France, 24 mars 2019

Selon le spécialiste des questions d’observance, celle-ci serait, en fait, une option par défaut: «d’une manière générale, les patients ne sont pas observants, et pour ceux qui le sont, c’est au prix d’énormes efforts», estime-t-il. Qui plus est, le Diabète de Type 2 est une pathologie silencieuse dans laquelle le soin sert à éviter des complications encore non visibles. Il n’y a donc pas de bénéfice direct, pour nombre de patients, à se soigner. De nombreuses études montrent qu’un des déterminants de la confiance est la capacité à donner des explications, à susciter les questions et à y répondre, et qu’en retour la confiance est un déterminant majeur de l’observance.

Source: Le quotidien du médecin

Des reins en bonne santé, pour tous et partout

Maroc, 14 mars 2019

Au Maroc, la maladie rénale chronique concerne plus de 3 millions de patients, les personnes âgées étant particulièrement exposées, de même que les personnes atteintes de diabète, d’affections cardio-vasculaires ou d’obésité. La journée mondiale du rein est l’occasion de sensibiliser patients et familles, professionnels, chercheurs et pouvoirs publics à la maladie rénale chronique et de faire le point sur les progrès dans ce domaine. Le thème retenu pour 2019 est «Des reins en bonne santé, pour tous, partout», pour rappeler que des millions de gens dans le monde souffrent d’une maladie rénale, dont de nombreux enfants, mais ne bénéficient pas des mêmes chances de dépistage précoce ou de traitements adaptés.

Source: Santé Tropicale (Inscription gratuite)

État de santé des personnes diabétiques en France

France, 13 mars 2019

Le diabète est un fardeau majeur et grandissant de santé publique. Sa fréquence a considérablement augmenté au cours des deux dernières décennies. Il concerne 3,3 millions de personnes en France et devrait toucher 592 millions d’adultes dans le monde d’ici 2035. Conduite pour la première fois en 2001 puis renouvelée en 2007, Entred est la seule étude qui permet de fournir des informations à la fois d’ordres épidémiologique, médical, économique et social sur les personnes traitées pour un diabète en France. Ces informations sont indispensables pour élaborer les stratégies de prévention essentielles à l’amélioration de l’état de santé, des pratiques médicales et de la qualité de vie des personnes diabétiques.

Source: Haute Autorité de Santé

Cancer et reprise du travail, pas si simple!

France, 21 février 2019

La reprise du travail après le cancer est souvent traitée comme toute autre maladie. En vérité la réalité est toute autre pour la personne qui reprend son poste dans une situation souvent vécue comme un «entre-deux» entre maladie et guérison… Reprendre le travail après une maladie grave demeure compliqué dans notre société qui exige que chacun soit rentable, efficace, qu’il respecte des échéances, rentre dans les cases, atteigne des objectifs parfois totalement délirants, cette société qui hélas manque trop souvent d’empathie envers ceux que la vie a blessés.

Source: Infirmier.com