facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Vigie SIDIIEF

Un robot pour aider les enfants atteints de diabète

Belgique, 14 juin 2019

Le diabète de type 1 est considéré comme le type le plus grave de diabète puisqu’il est génétique. Il nécessite un suivi assidu. Ce n’est pas toujours facile pour les enfants de se plier à cette rigueur. D’autant que lorsque le diagnostic tombe, l’enfant est bombardé par une série d’informations à intégrer. C’est la raison pour laquelle l’hôpital UZ Brussel met à disposition de ses jeunes patients deux robots, le “Robot Cure“.

Source: RTBF

Buzyn débloque 70 millions d’euros pour répondre à la crise des urgences

France, 14 juin 2019

L’enveloppe de 70 millions d’euros annoncée est double. Une partie est d’abord fléchée vers les professionnels des services d’urgences qui se verront attribuer deux primes: une prime de risque de 118 euros brut mensuels (100 euros nets) à partir du 1er juillet à destination des 30 000 agents non-médicaux «en contact avec le public des urgences» (brancardier, aide-soignant, secrétaire, infirmière, etc.) et une prime de coopération (100 euros brut mensuels) pour les infirmiers et aides soignants qui se verront confier de nouvelles compétences dans le cadre de protocoles de délégations de tâches. Les 15 millions d’euros restants rempliront une enveloppe de recrutement à destination des établissements en tension.

Source: Le quotidien du médecin

Refondation des urgences: l’Ordre des infirmiers partage la détresse des professionnels et présente ses propositions

France, 7 juin 2019

L’Ordre des infirmiers connaît et comprend les sentiments de colère, d’épuisement ou d’extrême lassitude qu’éprouvent actuellement grand nombre de professionnels de santé qui exercent dans un service d’accueil et de traitement des urgences. Il ne doute pas que les infirmiers savent rester dans le cadre de leur déontologie malgré de très difficiles circonstances. Surtout, l’Ordre regrette que malgré de très nombreuses alertes sur la situation des urgences y compris encore récemment par la Cour des comptes, les pouvoirs publics ne semblent pas avoir pris la pleine mesure du problème. Dans le cadre de la «mission de refondation des services d’urgence», l’Ordre des infirmiers souhaite que les deux propositions soient considérées à leur juste valeur.

Source: Ordre des infirmiers

L’intelligence artificielle à la rescousse du système de santé

Québec, 10 juin 2019

À l’heure où notre système de santé atteint ses limites, l’intelligence artificielle apparaît de plus en plus comme un outil pouvant aider à le rendre plus efficace en transformant la façon de prodiguer les soins. Au CHUM, elle a déjà investi de nombreuses spécialités, mais elle demeure simplement une aide à la prise de décision par le médecin, qui restera encore longtemps le principal responsable des soins.

Source: Le Devoir

Le Comité d’éthique propose des garde-fous pour sécuriser l’échange des données de santé

France, 29 mai 2019

L’impact de plus en plus grand et la croissance des données massives en santé dans la recherche, l’organisation des soins, la prise en charge des patients soulèvent de nombreux débats éthiques: comment garantir le secret médical, quel consentement pour l’utilisation de ses données, comment protéger les personnes dont l’état de santé peut devenir identifiable?

Source: Le généraliste

Xénophobie en Afrique du Sud, l’enfer des diasporas africaines

Afrique, 11 juin 2019

La xénophobie fait parfois beaucoup de victimes, comme les 64 morts de 2015. De nombreuses diasporas sont prises à partie. Un seul point commun cependant… elles sont toutes africaines… Somaliens, Éthiopiens, Mozambicains, Congolais, Nigérians, Malawites et d’autres… En période électorale, les étrangers deviennent un argument de campagne et leur sort est entre les mains des hommes politiques et des chefs traditionnels sud-africains, qui peuvent provoquer en un rien de temps de véritables chasses à l’homme ou plutôt à l’étranger. L’épicentre de cette xénophobie se trouve dans la province du Kwazulu Natal, dans le sud du pays, et dans sa capitale Durban où 2 étrangers ont été tués au mois d’avril 2019 et des centaine sont été déplacés. Xénophobie en Afrique du Sud, l’enfer des diasporas africaines.

Source: RFI

Le nouveau centre de dialyse de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont inauguré à Montréal

Québec, 8 juin 2019

L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, situé dans l’est de Montréal, a inauguré samedi son nouveau centre de dialyse, le plus perfectionné du pays. Les premiers patients y seront accueillis le 17 juin. Le pavillon Raymond-Barcelo remplacera les 37 roulottes préfabriquées qui avaient été installées pour soigner temporairement les patients souffrant d’insuffisance rénale. «Ça devenait de plus en plus difficile parce qu’il y avait une promiscuité, il y avait un manque d’espace. On ne pouvait pas faire d’innovations. On ne pouvait pas apporter des nouvelles technologies aux patients parce qu’on n’était pas dans un bâtiment qui le permettait», souligne la cheffe du service de néphrologie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Lynne Sénécal.

Source: ICI Radio-Canada

Après la RDC, l’Ebola s’étend à l’Ouganda

International, 12 juin 2019

Ebola s’est étendu à l’Ouganda et a tué un garçon de cinq ans, premier cas dans ce pays depuis l’apparition de l’épidémie en République démocratique du Congo voisine où il venait de se rendre avec sa famille, dont deux autres membres sont contaminés. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la tenue d’une réunion de son comité d’urgence afin de «déterminer si l’épidémie constitue une urgence de santé publique de portée internationale» et de formuler des recommandations pour gérer l’épidémie.

Source: Le Devoir

RDC: épidémie de rougeole déclarée

République Démocratique du Congo (RDC), 11 juin 2019

Une épidémie de rougeole a été déclarée lundi en République démocratique du Congo, par le ministre de la Santé, Oly Ilunga Kalenga, dans un pays déjà sur le front d’une épidémie d’Ebola depuis le 1er août.  Depuis début 2019, 87.000 cas suspects ont été enregistrés avec 677 cas confirmés répartis dans 23 provinces, précise le ministre dans un communiqué. «Cette situation est d’autant plus inquiétante, car elle représente une augmentation de plus de 700%, comparée à la situation épidémiologique pour la même période en 2018», indique le ministre qui encourage les parents à faire vacciner leurs enfants.

Source: La Libre Afrique