facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Vigie SIDIIEF

« Je me souviens très bien du tout premier patient »

France, septembre 2018 

A l’Hôpital Antoine-Béclère de Clamart (Hauts-de-Seine) dans le service accueillant des malades du Sida, des internes, des médecins, des infirmières, des psychologues, des aides-soignantes, racontent ce qu’est, au quotidien, la prise en charge du Sida et reviennent sur leurs souvenirs des tout premiers malades, dans les années 80, à travers un documentaire radiophonique très complet signé Ludovic Sellier pour Grand Angle, diffusé sur France Culture.

Source : Infirmiers.com

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Réaction de l’Ordre national des infirmiers au « Plan Santé »

France, 18 septembre 2018 

L’Ordre national des infirmiers se félicite que le Président de la République ait pris conscience de la nécessité de mettre la santé à l’agenda politique. L’augmentation de l’ONDAM, l’élan en faveur de la télémédecine et de l’innovation, la prise en compte de la souffrance des soignants à l’hôpital sont à mettre au crédit. Cependant, nous regrettons des annonces très medicocentrées. La réforme de la santé ne peut se résumer à celle de la médecine. Les infirmiers attendent une approche globale centrée sur le patient et la coordination entre professionnels de santé.

Source : Ordre National des Infirmiers

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Adjoints au médecin : une solution aux problèmes d’accès ?

Québec, Canada, 19 juin 2018 

Les adjoints au médecin militent depuis une décennie pour leur reconnaissance au Québec. Il est temps d’innover et d’envisager d’autres façons d’organiser et de délivrer les soins, mais le Québec reste très conservateur en la matière. Au Québec, la pratique des adjoints au médecin est pour l’heure limitée aux bases militaires, alors que le Manitoba (en 1999), l’Ontario (en 2006), le Nouveau-Brunswick (en 2009) et l’Alberta (en 2010) l’ont intégrée à leur système de santé. Formés selon le modèle médical, les adjoints au médecin sont en mesure d’évaluer des patients, de procéder à leur examen clinique, de poser un diagnostic et de proposer une thérapie.

Source : Profession Santé (abonnement gratuit)

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Assistant médical : les infirmiers ne veulent pas être les « subalternes » des médecins

France, 20 septembre 2018 

Plusieurs syndicats d’infirmiers libéraux ainsi que l’Ordre professionnel s’insurgent contre la réforme du système de santé du gouvernement. L’une des raisons de leur colère : la création du métier d’assistant médical, afin de dégager du temps pour les médecins. Si pour le moment il n’est pas précisé que les infirmiers pourraient endosser ce rôle, pour la Fédération nationale, c’en est déjà trop. Pour la structure syndicale, il s’agit d’une mesure supplémentaire « pour replacer les infirmiers sous la tutelle des médecins libéraux » et remettre en cause leur indépendance et leur champ d’activité.

Source : Le Quotidien du Médecin

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Évaluation du programme national de sécurité des patients

France, 17 septembre 2018 

Le Programme National pour la Sécurité des Patients (PNSP) est une volonté nationale d’intensifier la mobilisation de tous, patients et professionnels, pour progresser en matière de sécurité du patient. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a évalué ce Programme national 2013-2017. Compte tenu des enjeux actuels de santé publique, les experts proposent qu’il y ait une suite rapide. Les risques sont inhérents à la prise en charge d’un patient. Seul le déploiement d’une culture de sécurité et d’une gestion des risques réaliste et réalisable au quotidien est la réponse raisonnable au constat de l’impossibilité de leur élimination.

Source : Mediscoop.net

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

« Alzheimer : querelles sur un diagnostic »

France, 21 septembre 2018 

Le 21 septembre est la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer. Jamais on n’a autant parlé de cette maladie. Jamais dans le même temps il n’y a eu aussi peu de réponses cliniques à apporter aux malades (et à leurs familles éprouvées).

Source : Mediscoop.net

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Autisme de l’adulte : accompagner le parcours de vie 

France, 17 septembre 2018 

L’Anesm, aujourd’hui intégrée à la Haute Autorité de Santé, a publié un guide d’appropriation des recommandations de bonne pratique intitulé « Trouble du spectre de l’autisme : interventions et parcours de vie de l’adulte ». Ce guide est destiné aux professionnels travaillant auprès des personnes autistes, en particulier ceux des services et des établissements sociaux et médico-sociaux. L’objectif est de leur proposer un outil pratique pour accompagner au mieux les personnes autistes tout au long de leur parcours de vie.

Source : Webzine de la Haute Autorité de Santé

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Santé en Europe : l’Organisation Mondiale de la Santé met en garde contre le tabac et l’obésité 

Suisse, septembre 2018

Le tabagisme, la consommation d’alcool, le surpoids, l’obésité et la couverture vaccinale insuffisante des 53 états membres européens sont épinglés par l’organisation qui vient de publier son rapport sur la santé en Europe 2018. Ce dernier fait par ailleurs état d’un recul de la mortalité liée aux principales maladies transmissibles et de l’allongement de l’espérance de vie dans la région Europe de l’OMS. Mais si ces constats sont encourageants, ils cachent de profondes inégalités d’un pays à l’autre, voire au sein d’un même pays.

Source : Le Quotidien du Médecin

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Première médicale au Mali : une fillette opérée à cœur ouvert au Centre André Festoc 

Mali, septembre 2018 

Le 10 septembre 2018, le Mali a enregistré un événement médical révolutionnaire : la première opération à cœur ouvert du pays ! Une impressionnante avancée au Centre André-Festoc, unité de soins cardio-pédiatriques ouverte par la Chaîne de l’Espoir au sein du Centre hospitalier mère-enfant le Luxembourg de Bamako. Ce type d’opérations nécessitait jusqu’à présent une évacuation à l’étranger.

Source : HOSPIHUB

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail