facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Nouvelles du réseau

Symposium francophone de médecine – Une réalisation de Médecins francophones du Canada

Du 14 au 17 octobre 2014, Palais des congrès de Montréal (Canada)

9e Symposium francophone de médecine — Une réalisation de Médecins francophones du Canada. Le plus important symposium francophone au Canada destiné aux médecins de famille et aux résidents en médecine familiale.

Thème : Médecine de première ligne : relever de nouveaux défis

Journée de préconférences : 14 octobre
Symposium : du 15 au 17 octobre.

Un atelier conjoint avec le SIDIIEF se tiendra sur les soins de plaies le mercredi 15 octobre 2014, de 14 h 55 à 15 h 55.

Les membres du SIDIIEF peuvent s’inscrire au même titre que les membres de Médecins francophones du Canada.

Infos : http://www.sfdm.org/Conferences/programe.html

La Fondation Leenaards récompense un projet de recherche de la Haute école de santé Fribourg

Suisse, 7 juillet 2014 – La Fondation Leenaards récompense un projet de recherche de la Haute école de santé Fribourg. Dans le cadre de son appel à projets de recherche 2014 «Qualité de vie des personnes âgées», la Fondation Leenaards a retenu le projet de recherche de la Haute école de santé Fribourg (HEdS-FR) intitulé «Faisabilité et efficacité d’un programme psycho-éducatif pour les proches aidants de personnes atteintes de démence vivant à domicile – une étude pilote». Grâce à ce soutien financier de près de 100’000 francs, la HEdS-FR va appliquer et évaluer le programme québécois de prévention « Apprendre à être mieux… pour mieux aider » afin de voir dans quelle mesure il répond aux besoins du contexte suisse. (… )

(Source : Haute école de santé de Fribourg)

L’AIIC décerne une mention honorable au CHUM

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) décerne une mention honorable au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Le 12 mai dernier, le CHUM a reçu la mention honorable pour le Prix de reconnaissance aux employeurs 2014 de l’AIIC. Le CHUM a été reconnu pour son engagement continu à valoriser l’excellence en soins infirmiers. Depuis presque dix ans, le CHUM fait la promotion d’une culture du savoir en encourageant ses infirmières et infirmiers à obtenir la certification nationale de l’AIIC et en permettant à son personnel infirmier d’acquérir et de consolider de nouvelles connaissances. (…)

(Source : Ordre des infirmières et infirmiers du Québec)

Transplantation : Rôle clé des infirmières et des coordonnatrices

Transplantation : «Rôle clé des infirmières et des coordonnatrices»  in Magazine Pulsations, Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), mai-juin 2014, p. 16-17.

La transplantation exige une logistique impressionnant orchestrée par un personnel soignant spécialisé et omniprésent. Sans elles, rien n’est possible. Des premiers examens à l’opération et au delà, en passant par l’organisation du prélèvement de l’organe, les infirmières et les coordonnatrices de transplantation sont partout : au chevet de patient, devant les écrans du Swisstransplant ou sur le toit des HUG à l’atterrissage de l’hélicoptère parti chercher une organe à l’autre bout de la Suisse.  (…)

 

 

 

Mieux exercer le rôle de préceptrice grâce à la rétroaction constructive

Mieux exercer le rôle de préceptrice grâce à la rétroaction constructive, Revue l’Avant-garde, journal de soins infirmiers du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), vol. 14, no. 3, été 2014, 5 p.

Être infirmière implique de jouer de multiples rôles, tant auprès des patients présentant des problèmes de santé que de nos collègues infirmières. Une infirmière peut notamment accompagner une infirmière nouvellement diplômée qui se joint à une équipe de soins. Ainsi, l’infirmière appelée à agir à titre de préceptrice doit orchestrer l’intégration d’une infirmière nouvellement diplômée en plus d’accomplir ses tâches habituelles, et ce, même en période de grande pénurie. (…)

Plaidoyer pour l’avènement d’un ordre infirmier en Côte d’Ivoire

Koudou, Josiane, «Plaidoyer pour un ordre infirmier», Journal Frat Matin, 11 décembre 2013 – Début de l’article   /  Fin de l’article

(…) En Côte d’Ivoire, le constat amer est que de nombreuses professions de santé n’ont pas d’Ordre. C’est le cas notamment des infirmiers et infirmières. Dans l’organisation du système sanitaire ivoirien, ces professionnels représentent le personnel de santé de premier niveau. Mettre de l’ordre dans leur profession améliorera la qualité des prestations offertes. Un projet de loi est en cours d’élaboration au ministère de tutelle pour régir l’exercice de la profession infirmière. (…)

Mme Koudou est, entre autres, présidente de l’Association des infirmiers et infirmières en santé du travail de Côte d’Ivoire (AIISTCI), association  membre du SIDIIEF.



Infolettres du SIDIIEF