facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Pour en finir avec la surveillance des «superinfirmières» par les médecins

Québec, 25 avril 2019

Il faut arrêter de payer les médecins québécois pour surveiller les infirmières praticiennes spécialisées (IPS, communément appelées «superinfirmières») les mieux formées du pays, estime l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS). «On est une des seules provinces où les “superinfirmières” ont encore besoin d’être surveillées par des médecins pour pouvoir pratiquer. Cette surveillance a un coût important, et on pense que ce sont des fonds qui sont dépensés inutilement», soutient Anne Plourde, chercheuse à l’Institut.

Source: ICI Radio-Canda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Infolettres du SIDIIEF