facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Le troisième âge comme cinquième roue de la charrette

Maroc, 2 octobre 2019

Il ne fait pas bon d’être vieux au Maroc. Les pouvoirs publics se doivent de mettre en place des mécanismes pour permettre à nos vieillards de ne pas trop ressentir les effets d’un quelconque isolement ou rejet. De nos jours, le troisième âge (60 ans et plus) pèse désormais 10,2% de l’ensemble de la population et son poids devrait aller crescendo pour atteindre 15,4% en 2030.

Source: Libération Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Infolettres du SIDIIEF