facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Le Conseil d’Administration du Collège largement en faveur du diagnostic par les IPS

Québec, 25 février 2019

Le Conseil a suivi les recommandations du Comité directeur sur les activités médicales partageables qui, depuis deux mois, s’est réuni plusieurs fois dans le but de formuler des propositions concernant le partage des pouvoirs des IPS et des médecins. Le groupe, composé notamment de représentants du public, de patients partenaires et d’IPS a statué que les compétences de ces infirmières peuvent être davantage mises à profit pour le bien des patients.
Les IPS pourront ainsi diagnostiquer le diabète, l’hypertension, l’hypercholestérolémie, l’asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique et l’hypothyroïdie. Depuis un an, les IPS peuvent amorcer le traitement pour ces six maladies.  D’autre part, les IPS pourront diagnostiquer les problèmes de santé courants. «Les infirmières avaient déjà le droit de poser des gestes, il restait seulement à leur permettre le diagnostic».

Source: Profession Santé (Inscription gratuite)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Infolettres du SIDIIEF