facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Prix Reconnaissance

 Prix Reconnaissance

 

Parrainé par :

logo_ESL

 

Tous les trois ans, le SIDIIEF décerne quatre prix Reconnaissance afin de souligner la contribution exemplaire d’infirmières ou d’infirmiers à la santé des populations et au rayonnement de la profession. Ces prix sont remis à des membres dont les réalisations particulièrement remarquables méritent d’être soulignées par le SIDIIEF et dont les carrières sont des sources d’inspiration pour la profession. Ces lauréats exercent une influence réelle sur la profession infirmière dans la Francophonie mondiale.

Les prix ont pour but de souligner et de promouvoir sur le plan mondial les initiatives et les réalisations des lauréats qui améliorent la santé et le bien-être des populations et leur apport au développement de la profession infirmière.


Lauréats 2018

GERTRUDE BOURDON, infirmière, B.A.

Gertrude Bourdon

Présidente-directrice générale
Centre hospitalier universitaire de Québec
QUÉBEC, CANADA

Vidéo de présentation

Biographie

« Leader et gouvernance des soins : une personne d’exception qui aura marqué, au cours de sa brillante carrière, l’évolution du système de santé québécois. »

Gertrude Bourdon se distingue par une trajectoire professionnelle exceptionnelle. Elle débute sa carrière en tant qu’infirmière soignante en néonatalogie à Québec (Canada) et occupe par la suite divers postes de gestionnaire. Elle exerce actuellement les fonctions de présidente-directrice générale du Centre hospitalier universitaire de Québec, intégrant ainsi un groupe réduit d’infirmières dans le monde qui ont su se distinguer par leur accession aux plus hauts postes de direction dans un établissement de santé.
Elle est reconnue pour avoir contribué de manière exceptionnelle à l’excellence des soins infirmiers et à l’amélioration de la qualité des soins et services offerts à la population.
Impliquée de toutes les façons possibles au développement de son établissement, elle a participé à de nombreux comités, conseils d’administration et activités scientifiques. Elle a profité de toutes les occasions locales, régionales et internationales pour prioriser des dossiers importants, faire circuler l’information et construire des réseaux.

Humilité, compétences de leadership positif et habiletés exceptionnelles de communication sont autant de qualités personnelles qui lui sont attribuées.
Gertrude Bourdon a insufflé sa vision du domaine hospitalier axée sur des services et soins de qualité et a exercé une influence considérable en tant qu’infirmière gestionnaire. Véritable leader, elle a favorisé et valorisé l’évolution constante des professions dans un souci de collaboration interprofessionnelle, et ce, en positionnant la profession infirmière au cœur de cette collaboration entre les diverses disciplines.

 

SÉBASTIEN COLSON, infirmier puériculteur, Ph. D.

Sébastien Colson

Responsable pédagogique Master Sciences Cliniques Infirmières
Faculté de médecine, Université d’Aix Marseille
FRANCE

Vidéo de présentation

Biographie

« Enseignant et chercheur, il est un acteur incontournable du devenir des sciences infirmières en France. »

Sébastien Colson a un cursus professionnel et universitaire exemplaire et pouvant être qualifié de pionnier dans le domaine des sciences infirmières. Il débute sa carrière d’infirmier en 2003 avant de se spécialiser en puériculture. Il poursuit ensuite ses études au niveau universitaire en s’inscrivant dans la première promotion du Master sciences cliniques infirmières en France, puis devient en 2015 le premier docteur en sciences infirmières en France. Il est actuellement maître de conférences en sciences de l’éducation au sein du département universitaire des sciences infirmières de la faculté de médecine d’Aix-Marseille Université.

Grâce son implication dans l’organisation du Master sciences cliniques infirmières, il s’est démarqué par son investissement remarquable dans l’enseignement et le développement des études universitaires en sciences infirmières en France.

Il est reconnu pour sa parfaite connaissance du monde et du métier d’infirmier, son expertise large des problématiques pédagogiques et de recherche infirmière qui le rendent particulièrement précieux pour aider à la réflexion et à la structuration en matière de pratiques infirmières avancées. Volontaire et motivé pour faire avancer la profession infirmière, il s’investit également auprès d’associations professionnelles.

Dès le début de sa carrière, il s’est impliqué dans la reconnaissance et le rayonnement de la profession infirmière dans la francophonie, grâce notamment à ses fonctions de professeur associé à la Faculté de sciences infirmières de l’Université de Montréal. Professionnalisme, dynamisme et ouverture d’esprit sont autant de qualités humaines citées par ses pairs pour le décrire. Il est également reconnu comme un enseignant sachant motiver ses étudiants et un exemple à suivre pour la prochaine génération d’infirmière et infirmier.

 

FRANCINE DE MONTIGNY, O.Q., infirmière, Ph.D.

Francine de Montigny

Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la santé psychosociale des familles
Département des sciences infirmières, Université du Québec en Outaouais
QUÉBEC, CANADA

Vidéo de présentation

Biographie

« Pionnière sur le plan de la recherche, de l’enseignement et de la pratique en santé familiale, sa carrière est une source d’inspiration pour la profession infirmière. »

Francine de Montigny est une chercheuse reconnue au niveau international et se distingue par sa contribution exceptionnelle à l’avancement des connaissances, leur transfert dans les milieux cliniques et des travaux de recherche novateurs qui contribuent au développement des sociétés.

Durant les premières années de sa carrière, elle travaille dans différents services en tant qu’infirmière au Canada, en Suisse et aux Pays-Bas. À la fin des années 80, elle devient professeure au département des sciences infirmières de l’Université du Québec en Outaouais, puis s’oriente vers la recherche. Tout au long de sa carrière académique, elle a multiplié les manières d’allier enseignement, clinique et recherche afin que chacune de ses fonctions d’infirmière-enseignante-chercheuse s’inter-influence. Elle est actuellement titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la santé psychosociale des familles.

Pendant plus de vingt ans, elle a exploré l’influence de différents contextes de vulnérabilité sur la relation parent-enfant et la relation conjugale et a proposé aux infirmières des attitudes et comportements qui soutiennent la parentalité. Elle a ainsi réalisé plus de 70 projets de recherche et plus de 1000 activités de diffusion scientifique et grand public. Plusieurs de ses projets ont été primés, signifiant leur contribution unique à l’amélioration des pratiques infirmières et de la qualité des soins et des services à l’égard des familles.

Elle est récipiendaire d’une trentaine de prix qui soulignent sa contribution remarquable à l’avancement des connaissances scientifiques, à l’amélioration des pratiques infirmières et à la notoriété de la profession.

Son parcours de professeure-chercheuse se caractérise par des réussites qui ont eu une influence indéniable sur le mieux-être des familles. Grâce à son sens de l’innovation et son leadership fort, elle exerce une influence déterminante sur la recherche en santé psychosociale des familles et les pratiques de santé et sociales en découlant.

 

JOSIANE KOUDOU, infirmière

Josiane Koudou

Infirmière du travail, SICTA
Présidente, Association des Infirmières et Infirmiers en Santé du Travail de Côte d’Ivoire (AIISTCI)
CÔTE D’IVOIRE

Vidéo de présentation

Biographie

« Infirmière d’exception par son implication sans faille, sa rigueur et ses qualités humaines. »

Infirmière du travail dans le secteur privé et présidente de l’Association des Infirmières et Infirmiers en Santé du Travail de Côte d’Ivoire (AIISTCI), Josiane Koudou a débuté sa carrière dans les années 90.

Elle est une actrice très engagée de la profession infirmière dans son pays et se bat tous les jours pour la promotion de l’exercice des soins infirmiers dans un pays où la discipline cherche encore ses repères.

Dynamique, infatigable et pleine d’initiatives, elle s’intéresse à tout ce qui concerne la discipline infirmière. Elle a œuvré sans relâche à élever le niveau de formation des infirmiers ivoiriens, notamment en permettant la réalisation d’un référentiel-métier national. Elle met quotidiennement son expertise clinique au service de la population ivoirienne au travers des consultations dont elle assume la responsabilité. Elle est ainsi à l’initiative d’actions de prévention et de promotion de la santé. Au niveau socio-politique, elle a participé à la rédaction de projets de textes réglementant l’exercice de la profession infirmière dans son pays. Elle s’est également investit dans le champ de la recherche grâce à son soutien qui a permis de développer pour la première fois une recherche sur le rôle infirmier en Côte d’Ivoire.

Récipiendaire de plusieurs prix, elle est également très active dans la publication régulière d’articles de presse qui interpellent les pouvoirs publics ivoiriens et conscientisent les professionnels infirmiers.

Ses réalisations nombreuses sont la preuve de son dévouement et de son implication. Elle a ainsi participé à la création de l’unique forum scientifique des infirmiers ivoiriens et milite dans plusieurs associations professionnelles et non professionnelles.

Les quatre prix Reconnaissance du SIDIIEF sont remis tous les trois ans dans le cadre du Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones.

Chaque lauréat reçoit une œuvre d’art, une sculpture en verre créée par l’artiste canadienne, Karine Bouchard.

Les lauréats ne reçoivent pas de privilèges particuliers ni d’avantages pécuniaires de ce prix.


Des carrières remarquables

Les quatre lauréats des prix Reconnaissance sont des infirmières ou infirmiers membres du SIDIIEF présentant une carrière remarquable dans l’un ou l’autre ou l’ensemble des profils suivants :

Pratique clinique

Contribution exceptionnelle d’un membre du SIDIIEF aux soins de santé par l’élaboration de programmes de soins et le développement de projets de soins innovateurs ayant amélioré les pratiques infirmières ou encore, par la publication d’ouvrages de référence en français sur des questions cliniques ou des domaines de soins.

Gestion

Contribution exceptionnelle d’un membre du SIDIIEF dont les réalisations en tant que cadre infirmier ont favorisé l’excellence des soins infirmiers et augmenté la qualité des soins.

Enseignement

Contribution exceptionnelle d’un membre du SIDIIEF à la formation de la relève tant par l’innovation dans l’enseignement au plan des approches pédagogiques que par la publication de livres susceptibles d’améliorer la pensée réflexive ou l’apprentissage des savoirs infirmiers.

Recherche

Contribution exceptionnelle d’un membre du SIDIIEF à l’avancement des connaissances et au développement de la pratique infirmière par ses travaux de recherche et leur diffusion, notamment par des publications francophones.

Promotion de la profession d’infirmière

Contribution exceptionnelle d’un membre du SIDIIEF à la reconnaissance, la notoriété ou l’influence de la profession au plan national ou international par son engagement social, politique, communautaire ou associatif.


Admissibilité

Le candidat doit être une infirmière ou un infirmier membre individuel du SIDIIEF. Les membres du conseil d’administration et le personnel du siège social ne sont pas admissibles.

Seules les associations et les institutions membres du SIDIIEF sont invitées à soumettre des dossiers des candidatures de membres individuels.


Constitution du jury international pour l’édition 2018

Les prix Reconnaissance sont attribués par le conseil d’administration sur recommandation du jury international composé de sept membres du SIDIIEF issus d’au moins trois régions différentes de la Francophonie, dont un membre du conseil d’administration. La secrétaire générale du SIDIIEF supervise les travaux du jury sans droit de vote.

Les membres du jury sont nommés par le conseil d’administration.

Durée du mandat

Un jury est constitué pour chaque concours. Un membre du jury peut voir son mandat renouvelé une fois.

Sous la présidence de

Didier LECORDIER, infirmier, Ph. D. (c) (Sociologie)
Chercheur, Maison des sciences de l’Homme Ange Guépin Nantes
Rédacteur en chef, Revue Recherche en soins infirmiers
Représentant, Association de recherche en soins infirmiers
FRANCE

 

BELGIQUE
Christiane CAMPI, infirmière, L. Santé publique et psychopédagogie
Directrice pédagogique adjointe, Centre de formation pour les secteurs infirmier et de santé de l’acn

 

FRANCE
Sylvie LEUWERS, infirmière, directrice des soins, Maîtrise des sciences et techniques (Option gestion hospitalière), Master 2 (Management des établissements, services et organisation de santé)
Coordonnatrice générale des activités paramédicales, GHT Paris – Psychiatrie et neurosciences, Centre hospitalier Ste-Anne, EPS Maison-Blanche et Groupe Public de santé Perray-Vaucluse

 

LIBAN
Najat HATAB, Ms infirmière, Cadre supérieur
Responsable de l’unité de recherche, direction des soins infirmiers, Centre hospitalier universitaire de l’Hôtel-Dieu de France

 

QUÉBEC, CANADA
Marcel ÉLOQUIN, infirmier
Coordonnateur du département de soins infirmiers, Cégep Édouard-Montpetit

 

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO
Louis Djeko KOMBA, infirmier, L. Sciences et techniques de développement
Président du Conseil National, Ordre national des infirmiers de la République démocratique du Congo

 

SUISSE
Jean-Luc TUMA, infirmier, Diplôme universitaire (Maîtrise en système et politique de santé)
Directeur des soins, Groupement hospitalier de l’Ouest lémanique Nyon

 

MEMBRE D’OFFICE
Hélène SALETTE, infirmière, M. Sc. inf., ASC
Secrétaire générale, SIDIIEF

 

 


Lauréats 2015

Lauréats 2012

Lauréats 2009

Année 2015

Présentation

Le SIDIIEF est très heureux de vous présenter les quatre lauréats des Prix Reconnaissance 2015.

Les lauréats 2015 sont représentatifs de la diversité culturelle et géographique de la Francophonie, et présentent des profils de carrière fort différents. Ces prix veulent honorer leur carrière remarquable et souligner leur apport considérable tant au développement de la profession qu’au mieux-être des populations.

Le SIDIIEF remettra les Prix Reconnaissance 2015 aux lauréats lors d’une cérémonie qui se tiendra dans le cadre du 6e Congrès mondial, à Montréal (Québec, Canada).

Les lauréats sont :

Françoise BakhacheADÈLE BAKHACHE, infirmière, DEA, sc. inf.
Directrice des soins infirmiers
Hôtel-Dieu de France de Beyrouth
LIBAN

 

 

 

Adèle Bakhache est une infirmière hors du commun, une femme d’engagement, qui a consacré toute sa vie à sa profession, dont un demi-siècle à l’Hôtel-Dieu de France (HDF), où elle se dévoue totalement aux soins des malades et à la promotion de la profession infirmière. Grâce à ses qualités humaines, sa rigueur, son sens de l’administration et son efficacité dans l’exercice professionnel, Adèle Bakhache se distingue comme un leader créatif et visionnaire, et un agent d’innovation. À cet égard, elle a plusieurs réalisations à son actif, dont la création de la première unité d’hygiène hospitalière au Liban, ainsi que le rôle d’infirmière référente en hygiène. Parmi ses autres réalisations, mentionnons la création d’un centre d’éducation thérapeutique pour les diabétiques, la mise en place d’une unité de soins palliatifs et l’instauration d’un programme de formation des cadres et des infirmières des unités de soins, en vue d’acquérir les compétences et habiletés nécessaires pour exercer leurs fonctions dans tous les champs d’activités des soins infirmiers.

 

Francine DucharmeFRANCINE DUCHARME, infirmière, Ph. D.
Professeure titulaire
Titulaire de la Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille
Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal
CANADA

 

 

Francine Ducharme est titulaire de la Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille depuis sa création en 2000. Sa contribution à l’avancement des connaissances et son engagement envers un groupe « oublié » de la société que sont les proches-aidants des personnes âgées en perte d’autonomie lui ont valu plusieurs distinctions, l’identifiant comme une chef de file dans ce domaine de la recherche et comme un leader qui a marqué l’évolution de la cause des aidants. Les premiers travaux de madame Ducharme ont permis de mettre en évidence la précarité de l’état de santé des femmes proches aidantes de parents âgés souffrant de la maladie d’Alzheimer. Ses réalisations se distinguent par leur qualité scientifique, leur portée concrète sur la qualité de vie des proches-aidants en tant que groupe vulnérable au sein du système de santé et les pratiques professionnelles, de même que pour leur impact sur l’organisation des services à domicile et politiques de soutien aux aidants. Ses travaux sensibilisent la société à la réalité des proches-aidants, particulièrement celle des femmes aidantes.

 

LJovic1LJILJANA JOVIC, infirmière, Ph. D.
Directeur de soins, Conseillère technique régionale
Agence régionale de santé Île-de-France
FRANCE

 

 

 

Ljiljana Jovic est reconnue actuellement en France comme l’un des meilleurs chercheurs et l’un des leaders incontestés de la recherche en sciences infirmières. Dès sa création en 1983, Ljiljana Jovic est venue rejoindre l’ARSI (Association de recherche en soins infirmiers), où elle a tenu une place de premier plan pour sensibiliser la profession à la nécessité de développer la recherche pour améliorer la qualité des soins. Parallèlement à ses activités avec l’ARSI, elle a mené des recherches, dont celle de son doctorat. Elle a soutenu une thèse sur la clinique infirmière dans laquelle elle positionne la clinique dans la pratique infirmière et montre l’intérêt de la recherche pour faire évoluer les soins au plus près des bénéficiaires. Avec tous les travaux et les publications qu’elle a réalisés dans le domaine des pratiques avancées, elle est reconnue à ce jour comme une des meilleures spécialistes en France. Son poste de directeur de soins-conseillère technique à l’Agence Régionale de Santé (ARS) en Île-de-France lui a permis de mener des recherches dans ce domaine et de faire progresser ce dossier de façon incontestable.

 

OMwanba1ODETTE MWAMBA-BANZA, infirmière, L. Enseignement et Administration des soins infirmiers
Directrice des soins infirmiers
Ministère de la Santé / Clinique Ngaliema
République démocratique du Congo (RDC)

 

 

 

En tant que directrice des soins infirmiers (DSI), Odette Mwamba-Banza a contribué significativement à introduire les innovations dans les services de soins en consolidant l’usage correct du dossier soins infirmiers et d’autres outils de gestion des soins dans le système organisationnel. Ses innombrables contributions ont été couronnées de succès non seulement par son implication personnelle dans la concrétisation du projet de renforcement des compétences des infirmières accoucheuses de la Clinique NGaliema, mais aussi dans la démonstration d’une organisation dynamique des soins qui lui a valu l’estime des partenaires professionnels, tant infirmières que médecins. La direction des soins infirmiers de la Clinique NGaliema est devenue un modèle de développement professionnel grâce au dynamisme et au leadership d’Odette Mwamba-Banza. En 2014, soutenue par l’Association nationale des infirmiers du Congo (ANIC), elle a été nommée, à titre de déléguée de la profession infirmière, au Conseil économique et social institué en RDC, par ordonnance présidentielle. Ce conseil a pour mission de donner des avis consultatifs sur les questions économiques et sociales qui lui sont soumises par le Président de la République, l’Assemblée nationale, le Sénat et le Gouvernement.


Année 2012

  • Cécile Alihonou, infirmière,  chef du poste de santé de Pire Goureye, présidente de la section départementale de l’Association nationale des infirmières et infirmiers diplômés d’État du Sénégal (ANIIDES) du district sanitaire de Tivaouane, région de Thiès, Sénégal
  • Catherine Buzy, infirmière puéricultrice, consultante en lactation – International Board Certified Lactation Consultants (IBCLC), trésorière de l’Association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiantes (ANPDE), France
  • Odette Doyon, M. Ed, Ph. D., infirmière, professeure associée, département des sciences infirmières, Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), professeure invitée à l’Université de Lausanne , formatrice et consultante en soins infirmiers, Canada
  • Claire Ghafari Zablit, infirmière, M. Sc., M.B.A, DEA, doyen de la Faculté des sciences infirmières de l’Université Saint Joseph de Beyrouth (USJ),
    présidente de l’Ordre des infirmières et infirmiers au Liban