facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Compressions en sciences infirmières: une mauvaise nouvelle pour la formation des étudiants

Nouveau-Brunswick (Canada), 13 avril 2019

Une partie importante du financement qui sera éliminé servait à appuyer la formation clinique, «une composante importante de l’enseignement des sciences infirmières», déplorent l’Université de Moncton et l’Université du Nouveau-Brunswick, dans une sortie conjointe dans les médias. Présentement, l’Université de Moncton est en mesure d’accueillir un peu plus d’une centaine d’étudiants en sciences infirmières chaque année. Le recteur de l’Université de Moncton doute fortement que l’annonce faite par le gouvernement mercredi aidera à répondre au défi de la pénurie de main-d’oeuvre infirmière au Nouveau-Brunswick.

Source: ICI Radio-Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories



Infolettres du SIDIIEF