facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Archive

Ordre National Infirmier (France)

L’Ordre National Infirmier de France a été créé en 2006 et a pour mission de veiller à maintenir les principes éthiques et à développer la compétence, indispensables à l’exercice de la profession infirmière. Ses activités sont variées et ont notamment pour objectif de contribuer à promouvoir la santé publique et la qualité des soins.

L’Ordre National Infirmier représente et promeut la profession infirmière dans son ensemble, quels que soient son mode d’exercice (privé, public, libéral), son type d’exercice et son lieu d’exercice. Il est chargé par le législateur d’être la voix de la profession sur des sujets comme la réforme de la santé au travail, la réforme de la santé mentale, les réformes des études ou encore la pratique avancée. Il a également des missions de santé publique qui lui ont été confiées par la loi. Il maintient l’éthique et la déontologie de la profession infirmière en France et établit le code de déontologie de la profession.

La France compte plus de 600 000 infirmières et infirmiers

Réseau de santé Vitalité

Le Réseau de santé Vitalité est une régie régionale de la santé qui assure la prestation et la gestion des soins et des services de santé sur un territoire couvrant tout le nord et le sud-est du Nouveau-Brunswick (Canada).

Organisation unique au pays de par sa gestion francophone, le Réseau compte près de 70 points de service sur son territoire et offre à la population un ensemble de soins et de services de santé dans la langue officielle de son choix :

  • soins et services dans la communauté et à domicile;
  • soins aigus (hôpitaux);
  • santé mentale et traitement des dépendances;
  • santé publique;
  • formation et recherche.

Le Réseau compte environ 7 400 employés à temps plein et à temps partiel, 564 médecins, dont 258 spécialistes, plus de 2 600 infirmières et infirmiers, et un peu plus de 1 000 bénévoles.

Hôpital Montfort

L’Hôpital Montfort est l’hôpital universitaire francophone de l’Ontario, offrant des soins exemplaires centrés sur la personne. Montfort dessert, dans les deux langues officielles, plus de 1,2 million de personnes dans la région d’Ottawa et de l’Est ontarien. Montfort a reçu un agrément avec mention d’honneur décerné par Agrément Canada en 2014 et il s’est mérité la désignation d’organisme vedette en pratiques exemplaires, décernée par l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario.

 

Avec ses principaux partenaires, l’Université d’Ottawa et le collège La Cité, ainsi que d’autres programmes d’études post-secondaires, Montfort prépare la relève en santé en français. Depuis 2015, il figure au palmarès des 40 principaux hôpitaux de recherche au Canada, grâce aux activités de l’Institut du savoir Montfort. Dans le cadre de sa stratégie 2016-2021, Montfort vise à devenir « votre hôpital de référence pour des services exceptionnels, conçus avec vous et pour vous ».

Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (Québec, Canada) a comme mission de veiller à la santé et au bien-être de la population de son territoire. Dans le cadre des mandats locaux, régionaux et suprarégionaux qui lui sont dévolus, le CIUSSS offre une large gamme de services de santé et services sociaux généraux et spécialisés en s’assurant de les rendre accessibles, efficaces, efficients et de qualité. Détenant plusieurs désignations universitaires, il est un acteur clef par sa contribution majeure à la formation académique ainsi qu’au développement et partage des savoirs scientifiques. Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (Québec, Canada) compte 135 installations et emploie près de 15 000 personnes, dont 56 cadres supérieurs et hors-cadres (PDG et PDGA). Il compte aussi 381 médecins omnipraticiens et spécialistes (équivalent temps complet), et plus de 1 500 infirmières. Il dessert une population de près de 300 000 personnes et gère un budget de près de 1,5 milliard de dollars.

École supérieure des sciences de la santé

L’École supérieure des sciences de la santé a pour mission de préparer des jeunes travailleurs de la santé devant assurer la relève en prodiguant des soins de santé à une population majoritairement malade et en quête d’un mieux-être.

Hôpitaux universitaires de Genève

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) constituent le principal centre hospitalier de Genève (Suisse). Ils offrent des services spécialisés et de premiers recours dans le cadre de leurs 66 services. Ils accueillent la plus grande maternité de Suisse.

Les HUG regroupent 8 hôpitaux publics et 40 lieux de soins ambulatoires avec plus de 10 000 collaborateurs (dont 3 500 infirmiers et infirmières). Cet hôpital est non seulement un hôpital de proximité pour la ville de Genève, mais également l’hôpital de référence pour le reste du canton et, avec le CHUV de Lausanne, l’hôpital de référence pour la Suisse romande.

Les HUG collaborent étroitement avec la Faculté de médecine de Genève, les Hautes Ecoles de Santé de la Suisse Romande et sont un centre de référence de l’OMS dans six domaines : cybersanté et télémédecine, enseignement thérapeutique, recherche historique en santé publique, santé mentale, sécurité des patients et prévention des infections et vaccinologie.

Centre hospitalier universitaire vaudois

Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) de Lausanne est un centre hospitalier d’envergure européenne en pointe dans le domaine de l’oncologie, de la cardiologie et des neurosciences cliniques. Il est l’un des cinq hôpitaux universitaires suisses et assure des soins dans tous les domaines de la médecine : des affections somatiques aux maladies psychiatriques, dans les disciplines médicales et chirurgicales, qu’il s’agisse de l’ambulatoire ou de l’hospitalier. Il comprend 13 départements cliniques, médico-techniques et académiques, ainsi qu’un lieu de vie gériatrique. Plus de 10 000 professionnels y exercent, pour un total de 1 500 lits d’hospitalisation environ.

Le CHUV est étroitement lié à la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne (UNIL) et à l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS), première institution de Suisse francophone à proposer une filière académique complète en sciences infirmières. Il collabore avec les autres institutions universitaires qui composent le très dense réseau académique régional, notamment l’EPFL, l’ISREC et l’Institut Ludwig.

Institut universitaire de formation et de recherche en soins

L’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) a pour mission de mettre en oeuvre les cycles de formation supérieure en sciences infirmières, de participer à la production des savoirs par la recherche et le transfert des connaissances, d’assurer une relève de niveau universitaire pour la pratique, la formation et la recherche, et de contribuer ainsi au bien-être de la société, en plaçant la sécurité et la qualité des soins aux malades, aux familles ou aux proches au centre de ses préoccupations.

L’un des objectifs prioritaires de l’IUFRS est de permettre aux infirmières et infirmiers de poursuivre leur formation académique dans leur discipline. À cet effet, deux programmes ont été créés : le Master ès Sciences en sciences infirmières (MScSI), en 2009, et le doctorat en sciences infirmières (PhDSI), en 2008.

Outre le fait d’offrir ces formations supérieures de calibre international, l’IUFRS a aussi pour mission le développement de la recherche en sciences infirmières. Ses domaines de recherche privilégiés sont les maladies chroniques, la pédiatrie, la gérontologie, les soins palliatifs, ainsi que la qualité des soins et la sécurité des patients.