facebook pixel
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Formation infirmière à l’université

(2019) Étude réalisée pour le SIDIIEF par le Centre d’innovation en formation infirmière (CIFI) et la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal

Sous la direction de Jacinthe Pepin, infirmière, Ph. D., professeure titulaire, directrice du CIFI et présidente du Conseil consultatif sur la formation infirmière du SIDIIEF.

Le rapport, intitulé L’état de la formation infirmière dans différents pays francophones – 2018, s’inscrit dans le cadre des travaux du Conseil consultatif sur la formation infirmière du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF). Ce rapport présente les avancées de la formation infirmière dans la francophonie quant aux recommandations du mémoire du SIDIIEF (2011) intitulé La formation universitaire des infirmières et infirmiers – Une réponse aux défis des systèmes de santé.

Le mandat a été confié au Centre d’innovation en formation infirmière (CIFI) de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal (Québec, Canada), pour mener les travaux de révision et de mise à jour du rapport de 2011 intitulé Analyse et mise en contexte des profils de formation infirmière dans différents pays francophones.

Les données recueillies portent, d’une part, sur le cadre législatif de la profession dans les divers pays concernés et, d’autre part, sur la formation initiale, la formation post-diplôme ainsi que la formation des 2e et 3e cycles universitaires. L’analyse a permis de faire ressortir le chemin parcouru par les 14 pays (41 % des pays membres du SIDIIEF) qui ont répondu à l’appel de mise à jour des informations publiées en 2011 sur la formation infirmière.

Téléchargez la publication en format PDF

La discipline infirmière – Une contribution décisive aux enjeux de santé

(2015) Étude réalisée pour le SIDIIEF par le Centre d’innovation en formation infirmière (CIFI) et la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal

Jacinthe Pepin, infirmière, Ph. D. Professeure titulaire
Caroline Larue, infirmière, Ph. D. Professeure agrégée
Émilie Allard, infirmière, M.Sc. étudiante au doctorat
Laurence Ha, infirmière, M.Sc. candidate au Ph. D.

Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF) est fier de présenter les faits saillants d’une étude qui met en relief le développement de la discipline infirmière, une discipline professionnelle, scientifique et universitaire (academic) bien connue sous l’appellation de “sciences infirmières”.

Ce document de référence, sans équivalent en langue française, pose un regard attentif sur les facteurs qui président à l’avancement des connaissances en sciences infirmières.

Pour acheter La discipline infirmière – Une contribution décisive aux enjeux de santé

Mémoire sur la formation universitaire

En octobre 2011, le SIDIIEF publiait un mémoire intitulé La formation universitaire des infirmières et infirmiers, une réponse aux défis des systèmes de santé.

Ce mémoire tente d’expliquer pourquoi les infirmières et les infirmiers doivent avoir accès à la formation universitaire de 1er, 2e et 3e cycles en sciences infirmières. L’expertise infirmière est en effet l’une des conditions d’une réponse adéquate aux défis de santé du XXIe siècle. Le défi pour le SIDIIEF a été de présenter un document utile pour son réseau, tant en Afrique, en Europe qu’en Amérique, et qui puisse servir aux organisations dans leurs démarches de représentation.

Mise en contexte

Réunis en assemblée générale le 9 juin 2009 à Marrakech (Maroc) dans le cadre du IVe Congrès mondial qui a réuni 1400 infirmières d’au moins 25 pays de la francophonie, les membres ont recommandé à l’unanimité que le SIDIIEF adopte une position officielle sur les enjeux de la formation infirmière universitaire dans une filière complète en sciences infirmières dans les pays de la francophonie.

Plusieurs ont fait état des disparités et iniquités dans l’accès au savoir infirmier, ce qui compromet leur capacité à contribuer à l’amélioration de la santé, de la sécurité du public, de la qualité des soins et au renouvellement des pratiques cliniques.

Le conseil d’administration du SIDIIEF en a donc fait une priorité dans son plan d’actions 2010-2012.

Enjeux du mémoire

Le SIDIIEF affirme que les infirmières et les infirmiers sont une force vive de tous les systèmes de santé dans le monde et que leurs actions sont nécessaires pour élever le niveau de santé des populations, condition essentielle au développement des communautés locales. L’accès aux savoirs dans un contexte d’explosion des connaissances apparaît comme un élément-clé pour assurer à la profession infirmière les compétences nécessaires pour demeurer une soignante de premier plan auprès des populations.

De nombreux avis d’experts, rapports de commissions et recommandations convergent vers une transformation de la formation infirmière pour que les soins de santé soient adaptés aux nouvelles réalités de santé.

Recommandations

C’est pourquoi le SIDIIEF croit qu’il y a urgence. Ainsi, il presse les gouvernements concernés d’agir promptement et il recommande :

  • d’instaurer un système d’enseignement universitaire couvrant les 1er, 2e et 3e cycles d’études en sciences infirmières;
  • de statuer sur le niveau universitaire de bachelier/bachelor/licence en sciences infirmières comme condition d’entrée à la profession infirmière;
  • d’inviter l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à soutenir prioritairement les pays d’Afrique par des mécanismes de coopération institutionnelle, nationale, intra et inter régionale, visant à mettre en place la formation universitaire en sciences infirmières.

Texte intégral du Mémoire

1 University Education for Nurses: A response to the Challenges Facing Health System


 

Mai 2012

Déclaration de Genève en faveur de la formation universitaire pour les infirmières et infirmiers de l’espace francophone

Prenez connaissance du texte de la Déclaration de Genève adoptée par l’Assemblée générale du SIDIIEF le 22 mai 2012 à Genève (Suisse).

La Déclaration est disponible dans deux autres langues : Version anglaise  / Version allemande

Consultez le communiqué de presse de l’adoption de la Déclaration de Genève.

Appuis reçus

Le Conseil international des infirmières (CII) et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) soutiennent sans réserve les conclusions et recommandations contenues dans la prise de position du SIDIIEF en regard de la formation infirmière à l’université. Prenez connaissance de leur lettre d’appui :

Le SIDIIEF a sollicité ses partenaires, collaborateurs et son réseau d’associations et d’institutions membres pour obtenir des appuis :

Le SIDIIEF défend la filière universitaire auprès de la Communauté européenne :

Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF) a été informé que la Communauté européenne, via sa commission permanente ENVI, s’apprête à modifier drastiquement la directive 2005/36/CE du Parlement européen et du Conseil du 7 septembre 2005 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles. Le principe d’ouvrir l’accès à la formation en sciences infirmières après 10 années de scolarité représente un retour en arrière particulièrement préoccupant pour la qualité des soins et la sécurité des patients.
Prenez connaissance de la lettre du SIDIIEF envoyée à la Communauté européenne en décembre 2012.
Cette lettre est également disponible en anglais et en allemand.