SIDIIEF - Projets de collaboration
SIDIIEF Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l'espace francophone
Menu

Projets de collaboration

Programme de séminaires de recherche en sciences infirmières parrainé par le SIDIIEF

Février 2014 – Sous la responsabilité de Johanne Gagnon, infirmière et professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval (Québec, Canada), le SIDIIEF est très heureux de vous annoncer le lancement d’un programme de séminaires de recherche en sciences infirmières. Ce programme a été élaboré à la suite de demandes de plusieurs pays, notamment d’Afrique francophone qui souhaitaient une mise à niveau de leur formation infirmière à la Licence (1er cycle universitaire) afin de préparer leurs étudiantes et étudiants au niveau supérieur.Cette formation a pour objectif de renforcer les habiletés à la lecture critique d’articles scientifiques en santé et à l’utilisation de la recherche dans la pratique professionnelle afin d’exercer une pratique infirmière basée sur des résultats probants (utilisation de bonnes pratiques).

Rehausser la formation infirmière est un enjeu majeur pour les établissements d’enseignement qui cherchent à répondre aux exigences de la formation des infirmières au niveau supérieur. Ce programme a été offert en 2013 à 25 enseignantes des écoles de sciences infirmières de l’Université Notre-Dame d’Haïti. Étant donné son succès et sa pertinence pour soutenir l’enseignement au 1er cycle, il pourrait être offert au cours de l’année 2014-2015 dans votre région.

Ainsi, ce séminaire est une occasion qui vous est offerte de partager vos questionnements, vos contenus, vos stratégies et vos outils pédagogiques. Le programme de cinq jours se veut modulable et adapté aux besoins et aux attentes des établissements d’enseignement. Il comprend plusieurs outils pédagogiques, notamment des exercices interactifs d’intégration de la théorie à la pratique ainsi que des ateliers de lecture critique d’articles scientifiques.
Besoin de formation supérieure des infirmières, une réalité bien documentée et une prise de position soutenue par le SIDIIEF

La plus-value de l’expertise des infirmières et des infirmiers est connue et bien documentée. L’Organisation mondiale de la santé reconnait qu’une plus grande capacité à agir de la part des systèmes de santé nationaux constitue une dimension déterminante dans l’amélioration de la santé, la sécurité, et la qualité de vie des populations, et que la formation des professionnels de la santé, dont les infirmières, en est une composante essentielle. La formation de base et continue des cadres formateurs ainsi que des professionnels de la santé a donc été identifiée comme l’une des faiblesses de plusieurs systèmes sanitaires mondiaux dans un contexte d’évolution rapide des connaissances, de la technologie et de la mondialisation des savoirs.

Le SIDIIEF soutient également que les infirmières et les infirmiers sont une force vive de tous les systèmes de santé dans le monde et que leurs actions sont nécessaires pour élever le niveau de santé des populations (Mémoire, 2011). La formation apparaît donc comme un élément-clé pour assurer à la profession infirmière les compétences nécessaires pour demeurer une soignante de premier plan auprès des populations.

C’est pourquoi, de plus en plus de pays, ayant signé la Déclaration de Bologne en 1999, adhèrent actuellement à la structure Licence-Master-Doctorat (LMD) pour former, au niveau supérieur, leur personnel de santé. Malgré l’engagement de plusieurs pays à former leurs infirmières au niveau supérieur, les constats de plusieurs études font état encore aujourd’hui d’une hétérogénéité importante dans la formation des infirmières de l’espace international francophone (SIDIIEF, 2011). C’est pourquoi ce programme de séminaires appuie concrètement ce mouvement international et une collaboration avec le SIDIIEF a été créée.

Ce programme de séminaires correspond aux orientations stratégiques 2013-2016 du SIDIIEF et de sa position sur le rehaussement de la formation infirmière au niveau universitaire de 1er, 2e et 3e cycle. Il s’agit là d’une opportunité qui vous est offerte. Si vous souhaitez en faire profiter vos infirmières et infirmiers, nous vous invitons à communiquer directement avec Madame Gagnon :

Johanne Gagnon, infirmière, Ph. D., professeure titulaire
Faculté des sciences infirmières
Pavillon Ferdinand-Vandry, local 3455
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6 Canada
418-656-2131 poste 12728
Johanne.gagnon (@) fsi.ulaval.ca

Activités annuelles du SIDIIEF 2013 tenue au Gabon

En mai 2013, le SIDIIEF tenait son assemblée annuelle et une journée d’étude à Libreville à l’invitation de ses membres associatif et institutionnel : l’Association nationale gabonaise des infirmières et infirmiers diplômées et des étudiants (ANGIDE) et l’Institut national de formation d’action sanitaire et sociale (INFASS).Se sont réunis 270 membres gabonais avec les membres du conseil d’administration du SIDIIEF pour la présentation du rapport annuel 2012 et faire état des projets en cours. L’assemblée a été suivie, les 7 et 8 mai, des Journées d’étude sous le thème : Optimiser les compétences professionnelles des infirmières et des infirmiers.

Le ministère gabonais de la santé, le Pr Léon Nzouba, a clôturé les activités.

Pour en savoir plus, consultez :

Projet de coopération internationale en République démocratique du Congo (2009-2011). Renforcement des compétences des infirmières accoucheuses de la clinique Ngaliema de Kinshasa

En 2008, l’Agence canadienne de développement international (ACDI) acceptait de financer la proposition du projet ci-haut mentionné soumise par le SIDIIEF en collaboration avec l’Unité de santé internationale (USI) de l’Université de Montréal (Canada).  Le projet Renforcement des compétences des infirmières accoucheuses de la clinique Ngaliema de Kinshasa a été exécuté en partenariat avec les responsables de la Clinique Ngaliema et la Ligue des infirmières/infirmiers de l’espace francophone (LIEF) de Kinshasa en République Démocratique du Congo, respectivement membre institutionnel et associatif du SIDIIEF. La LIEF assurait la coordination terrain du projet en RDC alors que la gestion du projet au Canada est assumée conjointement par le SIDIIEF et par l’USI.Prenez connaissance de la synthèse et du bilan du projet.

Consultez tous les albums photos sur FLICKR selon les étapes du projet :

Visite de la gouverneure générale, Michaelle Jean – Vidéo 1  et vidéo 2